MUSEOFILE
Répertoire des musées français

 

Nouvelle recherche Nouvelle recherche     Affiner la recherche Affiner la recherche     Liste des réponses Liste des réponses     > 

Réponse n° 1    
image
 

Musée d'Histoire et d'Archéologie

Nom usuel

Musée d'Archéologie du Morbihan

 

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Château-Gaillard

2 rue Noé

 

56000

 

Vannes

02 97 47 35 86

Fax

02 97 47 00 39

http://

www.mairie-vannes.fr/culture/musees/46/index.html

 

www.tourisme-vannes.com/Vannes/Musees/detail.aspx?Page=2

musees@mairie-vannes.fr

Copyright photo

Musée d'Archéologie du Morbihan

Thématiques principales

Archéologie ; Histoire ; Sciences de la nature

Accès

Par la route : la région vannetaise a bénéficié d'importants investissements qui lui assurent de très bonnes liaisons à 2x2 voies avec les métropoles régionales et Paris. Un réseau de voies rapides et d'autoroutes permet d'accéder rapidement aux principales villes de l'Ouest : Vannes est à une heure de Rennes, Nantes et Quimper, à moins de deux heures de Brest. Le trajet Vannes - Paris par voie express et autoroute se fait en quatre heures.
Par le train : en TGV, Vannes est à moins de trois heures de Paris, avec de nombreuses liaisons par jour. La prochaine mise en place du tronçon TGV "Le Mans - Rennes" ramènera à 2h20 mn ce temps de parcours.
Par avion : à une heure par voie express de l'aéroport international de Nantes Atlantique et de l'aéroport de Rennes. A une heure trente de Paris, quatre fois par jour, au départ de Lorient.
Par mer : Vannes dispose d'un port de plaisance en plein coeur de la ville

Services

jardin accessible au public ; bibliothèque ou centre de documentation ouvert au public
services commerciaux : librairie

Activités culturelles

1 exposition temporaire par an
visites guidées : générales, enfants
accueil des scolaires : visites, classes culturelles
conférences

Historique des collections

La Société polymathique du Morbihan est fondée en 1826 par quinze érudits locaux, dont l'abbé Joseph Mahé, auteur du premier inventaire des monuments morbihannais, pour recueillir, conserver et publier les produits des fouilles des sites préhistoriques du Morbihan. En 1828, la société met en place des cours publics et une bibliothèque qui recueille les fonds des anciennes bibliothèques du clergé et celles de la noblesse émigrée. La Société polymathique fusionne en 1859 avec la Société d'archéologie créée en 1846, pour créer l'actuel musée

Atouts majeurs

Cabinet orné de 66 panneaux religieux peints sur bois vers 1640, figurant la vie des Pères du Désert
Incroyable diversité des collections illustrant tous les domaines de l’art, de l’archéologie et des sciences de la Terre. A l’origine se trouvent des hommes qui, à travers leurs recherches scientifiques, leurs voyages ou leur goût pour l’art et l’histoire, ont patiemment collecté des objets, des oeuvres. Par la volonté de quelques érudits, une collecte minutieuse de spécimens naturels débute dès 1826, afin de recenser toutes les espèces des trois règnes de la nature : végétal, animal et minéral. D’abord limitée au Morbihan, cette collecte s’étend à toutes les régions du globe et conduit à la constitution d’une remarquable collection de 40 000 éléments (plantes, animaux, coquillages, minéraux, …). D’autres, voyageurs civils et militaires, rapportent du monde entier des souvenirs de voyages. Les collections du musée s’enrichissent alors de centaines d’objets exotiques, artefacts de civilisations lointaines ou disparues.
Vers 1850, une nouvelle activité scientifique prend son essor dans le Morbihan : l’archéologie. Les fouilles menées par des érudits de la Société Polymathique permettent d’étudier plus de 150 sites de toutes époques (tombes néolithiques, villas gallo-romaines...). Ces recherches sont le fruit de personnages marquants, aux compétences multiples et aux professions diverses : médecin, imprimeur, notaire, curé. Collections de l'époque néolithique, de l'âge du fer. Vases caliciformes. Collection unique de bijoux en callaïs (sorte de turquoise). Collection d'objets d'art religieux et d'ornements sacerdotaux du Moyen Age et de la Renaissance

Thèmes des collections

Archéologie nationale : Préhistoire, Protohistoire, Gallo-romain, Médiéval, Moderne ; Art religieux (Croix de procession, Christ en bronze) ; Arts décoratifs : Textiles (Tapisseries d'Aubusson) ; Beaux-Arts : Peinture (Portraits du XVIIe, XVIIIe) ; Civilisations extra-européennes : Océaniennes ; Collections militaires : Armes (de l'âge du bronze) ; Sciences de la nature, Géologie, Malacologie, Minéralogie, Ornithologie

Protection bâtiment

Classement au titre des Monuments Historiques

Protection espace

Secteur sauvegardé

Intérêt architectural

le musée occupe un manoir du début du XVe siècle qui comprend un corps de bâtiment ajouté au XVIIe, adossé au premier rempart de la ville. Témoin rare de l’architecture civile médiévale, il conserve son agencement d’origine. Connu sous le nom de "Château-Gaillard" , où le Parlement de Bretagne siégea de 1456 à 1532, le bâtiment conserve encore des cheminées monumentales, des poutres peintes au XVe siècle, des boiseries, 66 panneaux religieux peints, un cabinet de travail du XVIIe siècle et, dans la salle dite "des Etats", on trouve un plafond à caissons Renaissance

Tourisme

Ville médiévale de Vannes. Golfe du Morbihan. Sites mégalithiques de Gavrinis, Locmariaquer, Arzon, Carnac

 

M0227


  

1   2