Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Site archéologique de la tour d'Albon, situé au hameau de La Tour
localisation Rhône-Alpes ; Drôme ; Albon
dénomination château ; site archéologique
éléments protégés MH tour ; chapelle ; mur d'enceinte ; motte
époque de construction Moyen Age
historique Un bourg datant des époques antique, burgonde et mérovingienne existait sur le site actuel de Saint-Romain-d'Albon. A la fin de l'époque carolingienne, le pouvoir se déplaça vers le site de la Tour d'Albon. Cela se traduisit par l'utilisation du titre comtal que l'on retrouve dans une charte de 1079 et la création du château d'Albon. La tour d'Albon se trouve sur une motte dominant la plaine du Rhône. Des traces de poteaux en bois témoignent de la présence dans un premier temps d'une construction en bois entourés de fossés secs. Le site castral devient ensuite un vaste ensemble englobant le donjon et le bourg avec des murailles et des portes monumentales. La tour actuelle est l'ancienne tour-maîtresse du château couronnant cette motte artificielle. De plan carré, elle possède des murs très importants. Elle n'avait cependant aucune fonction résidentielle. Elle apparaît comme un symbole de la richesse et du pouvoir des comtes d'Albon. Les simples bâtiments de bois existant entre les 9ème et 11ème siècles furent reconstruits entre le 11ème et le 12ème siècle pour donner une grande « aula camera » de type impérial composant l'élément principal de la basse-cour et une chapelle monumentale s'élevant au nord de la motte. Elle comporte une nef unique et une abside semi-circulaire dont il ne reste que les bases des murs. A son apogée, aux 13ème et 14ème siècles, il ne reste à ce jour de la résidence princière que les bases des murs extérieurs et un mur de refend intérieur. Elle comportait néanmoins au premier étage, deux salles : une « aula magna » et une « camera retracti » ; et au rez-de-chaussée, un espace servant de remise ou de cuisine. Le site fut abandonné au 16ème siècle.
état vestiges
propriété propriété de la commune
protection MH 1982/03/08 : inscrit MH ; 2012/06/11 : classé MH
  Les ruines de l'ancien château (cad. D 768) : inscription par arrêté du 8 mars 1982 - L'ensemble des vestiges archéologiques : la tour ; les vestiges de l'ancienne chapelle ; les vestiges de l'ancienne aula ; la motte, les murailles et autres éléments maçonnés ; ainsi que leur terrain d'assiette (cad. YB 70) : classement par arrêté du 11 juin 2012
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00116878
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/12/03
date mise à jour 2014/01/10
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00116878):REF)
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0