Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Château
localisation Languedoc-Roussillon ; Aude ; Arzens
dénomination château
éléments protégés MH fenêtre ; élévation ; mur
époque de construction 15e siècle ; 16e siècle
historique Dès le 11e siècle, la seigneurie d'Arzens fut disputée aux comtes de Carcassonne par les comtes de Foix. Elle passa des comtes de Foix à la maison d'Armagnac au début du 14e siècle puis, en 1404, à la maison de Levis qui la conserva jusqu'à la fin du 17e siècle. Le château appartenait à l'un des co-seigneurs. L'édifice ne semble pas occuper la position dominante dans l'ancien village fortifié. Il aurait même pu avoir été établi en dehors de l'enceinte primitive et englobé seulement par les remparts du 16e siècle. Arzens souffrit des guerres civiles du 16e siècle, notamment lors de la prise de la ville par les Espagnols du parti de Joyeuse en 1591. C'est probablement cet événement qui mit fin à l'existence du château comme demeure seigneuriale. Il s'agit d'un grand bâtiment carré à trois étages. La face nord du château, vers la campagne, devait primitivement être aveugle ou percée d'archères. Le mur occidental est percé d'une fenêtre géminée avec colonnette avec chapiteau à bouquets de feuillages. La base polygonale est avec tore débordant sur petites consoles. L'arcature est constituée par deux blocs de grès.
propriété propriété d'une personne privée
protection MH 1948/04/13 : inscrit MH
  Les quatre façades et la fenêtre géminée dans le mur occidental : inscription par arrêté du 13 avril 1948
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00102541
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/10/21
date mise à jour 2014/01/17
crédits photo Signoles, André - © Monuments Historiques
 
Contact service producteur
voir aussi Arrêté de protection numérisé
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00102541):REF)
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0