Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Château de Conros
localisation Auvergne ; Cantal ; Arpajon-sur-Cère
dénomination château
éléments protégés MH escalier ; cheminée ; charpente
époque de construction 2e moitié 15e siècle ; 17e siècle
historique Eléments du 13e siècle dans les caves et au rez-de-chaussée. Parties du 15e siècle à l'étage noble. L'essentiel date du 16e siècle, avec de forts remaniements du 17e aux étages supérieurs, notammant un dôme à l'impériale. Certaines fenêtres ont conservé des restes de menuiseries du 18e. Au premier étage, cheminée du 15e siècle provenant du château de Branzac qui était entièrement peinte. Cette cheminée devait son décor à des artistes ramenés d'Italie par Camille Carracioli, princesse napolitaine, épouse du seigneur de Branzac (1570). L'escalier présente des paliers s'ouvrant sur les montées par deux arcs en plein cintre dont la retombée commune se fait sur des colonnes engagées à chapiteaux doriques ou ioniques. Chaque palier est couvert d'une voûte d'ogives dont les branches retombent dans les angles, à partir d'une clé circulaire, sur des culots polygonaux. Parc à l'anglaise.
décor menuiserie
propriété propriété d'une personne privée
protection MH 1991/09/30 : inscrit MH
  Château de Conros, y compris l'escalier et la cheminée monumentale du premier étage (cad. BA 133) : inscription par arrêté du 30 septembre 1991
visite fermé au public
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00093444
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/08/27
date mise à jour 2014/01/16
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00093444):REF)
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0