Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Domaine national du château de Pau ou château Henri IV
localisation Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques ; Pau
destinations successives musée
dénomination château
éléments protégés MH jardin ; parc ; remise ; écurie ; serre ; terrasse ; enceinte ; pavillon ; tour ; fossé ; pont ; jardin ; mur de clôture ; passerelle ; portail ; poste de garde
époque de construction 12e siècle ; 14e siècle ; 15e siècle ; 19e siècle
historique Le domaine national de Pau comprend la majeure partie du domaine des vicomtes de Béarn, devenus par la suite rois de Navarre, puis rois de France. Il comprend actuellement trois parties : le château et les jardins qui l'entourent, la Basse Plante et le parc. A l'origine, c'était un poste fortifié entouré de palissades, construit probablement par les vicomtes de Béarn en 1117. Par la suite, furent édifiés la tour Mazères, puis le premier donjon et la tour Montauser. A la fin du 12e siècle, le château devint la propriété des comtes de Foix ; transformation du château vers 1370 par Gaston Phoebus : construction de la grande tour de briques, de la tour du Moulin. Pau devient la capitale du Béarn en 1364. Nombreuses et importantes transformations de 1462 à 1472 (façade sur cour de l'aile nord-est). Au 16e siècle, transformation du château dans le goût de la Renaissance. Au 17e siècle, le château est de plus en plus négligé. En très mauvais état à la Révolution, il servit de caserne. Sous la Restauration, des travaux d'urgence furent exécutés par l'architecte Latapie. Louis-Philippe entreprit une restauration plus complète en 1838 avec les architectes Lefranc et Abbadie qui modifièrent la façade sud, et la façade ouest par la construction d'une nouvelle tour. Napoléon III poursuivit les travaux avec différents architectes : péristyle, tour Napoléon III et corps de logis qui l'entoure. Les jardins, aménagés pour l'essentiel au 16e siècle furent amputés à la Révolution de la Haute Plante (actuelle place de Verdun) , de la Vigne du Roi et du jardin des Berceaux. A la Restauration, la Basse Plante et le Grand Parc furent restitués à Louis XVIII par une société de citoyens qui les avaient acquis.
propriété propriété de l'Etat ; propriété de la commune
protection MH 1840 : classé MH ; 2004/10/04 : classé MH
  Le château : classement par liste de 1840 - Talus, terrasses, première enceinte, corps de garde, portes, fossés ; pont 18e siècle reliant le château à la ville, pont Corisande, pont de Nemours, passerelle reliant la Basse-Plante au parc ; jardin dit de la Basse-Plante ; murs de clôture et portails ; ensemble du parc (cad. talus et terrasses : BY 453, 454 ; enceinte et ponts enjambant le fosssé (pont Corisande et pont de Nemours donnant accès la Basse-Plante) et corps de garde du pont Corisande : BY 453 ; corps de garde contigu au pont Corisande : BY 457 ; fossé entourant l'enceinte : BY 24, 440, 445, 452, 458, 459, allée qui parcourt ce fossé : domaine public, non cadastré ; passerelle reliant la Basse-Plante au parc : CE 92, 131 ; pont 18e siècle reliant le château à la ville : BY 454 ; jardin dit de la Basse-Plante : CE 91, 92 ; parc : CE 131, 117 ; CH 21) : classement par arrêté du 4 octobre 2004
site protégé site inscrit ; site classé
visite ouvert au public
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00084483
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/06/11
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo Dormeuil, Auguste - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00084483):REF)
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0