Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 73

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site usine de ferblanterie dite Manufacture Royale de Fer Blanc, puis Société Falatieu et Cie, puis usine de quincaillerie dite Société des Clouteries de la Manufacture de Bains, puis usine liée au travail du bois (saboterie) ; actuellement SARL la Manufacture de Bains
localisation Lorraine ; Vosges ; Bains-les-Bains
aire d'étude Vosges
lieu-dit Manufacture (la)
hydrographie le Coney
destinations successives usine de quincaillerie ; usine liée au travail du bois
dénomination usine de ferblanterie
édifice contenant Ensemble métallurgique
4
parties non étudiées affinerie ; bâtiment du martinet ; laminoir ; bief de dérivation ; atelier de fabrication ; entrepôt industriel ; logement patronal ; logement de contremaître ; logement d'ouvriers ; chapelle ; parties agricoles ; lavoir ; four à pain ; fontaine
époque de construction 2e quart 18e siècle ; 2e moitié 18e siècle ; 1ère moitié 19e siècle ; 2e moitié 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
année 1733 ; 1779 ; 1798 ; 1800 ; 1832 ; 1836 ; 1859
auteur(s) maître d'oeuvre inconnu
historique Ferblanterie autorisée en 1733 au bénéfice de Georges Puton, Jean-François et Claude Coster et Jean-Baptiste Villiez. Maison de maître (B) (les lettre entre parenthèses se rapportent à un plan dans le dossier d'inventaire complet) , logement d'ouvriers (H) début 2e quart 18e siècle, dont la chapelle (A) en 1735 (daté par source). Famille Vallet propriétaire en 1742 ; logement de commis (C) , logement d'ouvriers (D) 2e moitié 18e siècle, halle à charbon (N) en 1779, porte la date, logement d'ouvrier (J) en 1798 et 1799, porte la date. Famille Falatieu propriétaire en 1777 ; fonderie (V) , logement d'ouvriers (E et G) et de contremaître (F) 1ère moitié 19e siècle. Canal reconstruit en 1800, ateliers de fabrication (K, L, M) en 1832, étamerie (Q) en 1836, porte la date. Logement d'ouvriers (J) allongé d'une travée. En 1843 devient la société Falatieu et compagnie ; magasin (P) , étables et logement d'ouvriers (S) , four à pain et logement d'ouvriers (T) construits, ateliers (W, X, Y) transformés en logement d'ouvriers 2e moitié 19e siècle. Halle à charbon (N) reconstruite en 1859, porte la date. L'usine transformée en clouterie et devient Société des clouteries de la Manufacture de Bains ; après 1914 adjonction d'une saboterie. Toiture de l'atelier (K) transformée en shed 2e quart 20e siècle. Fin des activités en 1951. Actuellement siège de la SARL Manufacture de Bains.
Existence d'un fonds d'archives privées.
description Site industriel desservi par voie particulière.
élévation élévation à travées ; élévation ordonnancée
étages sous-sol ; 2 étages carrés
gros-oeuvre grès ; calcaire ; moellon ; pierre de taille ; enduit
couverture (type) toit à longs pans ; croupe ; demi-croupe ; flèche carrée ; appentis ; shed
couverture (matériau) tuile mécanique ; tuile creuse ; tuile plate ; ardoise
couvrement voûte d'arêtes
état restauré ; établissement industriel désaffecté
propriété propriété privée
protection MH 1988/02/04 : inscrit MH partiellement
  façades et toitures des bâtiments ainsi que le canal : inscrit partiellement par arrêté du 4 février 1988.
type d'étude enquête thématique régionale (ancienne métallurgie vosgienne) ; patrimoine industriel
rédacteur(s) Malinverno Bruno
référence IA88000329
  © Région Lorraine - Inventaire général
enquête 1986
date versement 2004/06/04
date mise à jour 2011/07/26
Contact service producteur
service producteur Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général
Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-900] [901-1000] [1001-1100] [1101-1200] [1201-1300] [1301-1400] [1401-1500] [1501-1600] [1601-1700] [1701-1800] [1801-1828]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((Vosges) :LOCA )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0