Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 35

  Monuments historiques
édifice / site Immeuble
localisation Ile-de-France ; Paris ; Paris 1er Arrondissement
adresse 29 rue Danielle-Casanova
dénomination immeuble
éléments protégés MH élévation ; escalier ; rampe d'appui ; passage d'entrée
époque de construction 1er quart 18e siècle
année 1715
historique Au moment de la création de la place Louis-le-Grand, des terrains adjacents furent proposés à des officiers de la finance, mais aussi à des architectes spéculateurs des Bâtiments du Roi, la gestion des transactions ayant été cédée par le Roi aux échevins de Paris. C'est le cas de la partie sud de la rue Neuve-des-Petits-Champs qui intéresse ce dossier (actuelle rue Danielle Casanova, côté impair). Les terrains furent proposés à la vente autour de 1699 ; ils furent acquis par des propriétaires bâtisseurs entre 1702 et 1707. En effet, ces terrains furent rarement bâtis par les premiers acquéreurs. Les difficultés économiques du pays avaient rendu difficiles les opérations immobilières. Jules Hardouin Mansart quant à lui, s'était arrangé pour se faire offrir par le Roi un certain nombre de terrains, avant 1699, dont ceux correspondant aux n°s 17 à 27 de la rue Danielle Casanova. Décédé en 1708, c'est sa veuve qui continua la vente qu'il en avait entreprise. Les constructions s'échelonnèrent entre 1703 environ et 1715. Plusieurs immeubles furent bâtis par paire comme les 97 et 99 (29 et 31 rue Danielle Casanova) ou encore les 93 et 95 (25 et 27 rue Danielle Casanova). Des noms d'architectes sont connus ; ainsi Jacques Mazière pour le 89 (21, rue Danielle Casanova) et Germain Boffrand pour le 101 (33, rue Danielle Casanova). L'ensemble de ces immeubles fit l'objet d'acquisition ou de rachat par adjudication entre 1837 et 1842, ce qui correspond parfaitement à la datation des aménagements visibles aujourd'hui dans les parties communes et sur les façades arrières, bien typiques de la période Louis-Philippe. Ces immeubles étaient d'abord des logements de fonction, destinés aux " fonctionnaires " royaux. Le plus souvent double en profondeur, ils ont une aile en retour, faisant pendant parfois à celle de l'immeuble adjacent contemporain, et comprenant l'escalier, autour d'une cour commune avec un puits commun également. Le rez-de-chaussée est consacré aux écuries, nombreuses, l'entresol, aux logements des domestiques, tandis que l'étage possède de larges salons et antichambres lambrissés. Les escaliers, pour la plupart retouchés au début du 19e siècle, ont conservé bien souvent leur rampe. Le vestibule et le passage cocher témoignent des aménagements de la première moitié du 19e siècle. Les façades sur rue ont conservé leur élévation et leur traitement du 18e siècle tandis que les façades sur cour ont évolué au fil des réaménagements de la cour et des bâtiments donnant sur le passage Gomboust.
décor ferronnerie
propriété propriété d'une personne privée
protection MH 1998/01/21 : inscrit MH
  Façades et toitures sur rue et sur cour ; passage cocher ; escalier avec sa cage (cad. 01 : 04 AZ 35) : inscription par arrêté du 21 janvier 1998
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA75010008
  © Monuments historiques, 1998
enquête 1998
date versement 2001/03/13
date mise à jour 2014/01/17
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-245]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((Paris 1er Arrondissement) :LOCA )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0