Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 88

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site collégiale de chanoines de la congrégation de Saint-Victor, église paroissiale Saint-Denis
localisation Ile-de-France ; Essonne ; Athis-Mons
aire d'étude Athis-Mons
lieu-dit centre
adresse place de l'Eglise
dénomination collégiale ; église paroissiale
édifice contenant prieuré Saint-Denis de chanoines de la congrégation de Saint-Victor
4
éléments remarquables clocher
objets mobiliers
époque de construction 2e moitié 12e siècle ; 2e moitié 18e siècle
année 1749
auteur(s) maître d'oeuvre inconnu
historique Eglise du prieuré Saint-Denis d'Athis, fondé en 1140 par l'abbaye de Saint-Victor de Paris lorsqu'elle reçut des mains de l'évêque de Paris Etienne, le patronage de l'église d'Athis. Sa date de construction se situe entre 1140 et la fin du 12e siècle. Dès l'origine, elle servit de paroisse aux habitants d'Athis, Mons et Ablon. Du 12e siècle ne subsistent que le clocher et le choeur. La nef a été reconstruite au milieu du 18e siècle (1748-1749) aux frais de l'abbaye de Saint-Victor, au moment des aménagements réalisés par Mademoiselle de Charolais pour son château, voisin de l'église. Son inauguration eut lieu le 25 mai 1749. Vers 1746, une chapelle seigneuriale, adossée au flanc nord de l'église, avait été élevée par la princesse de Charolais, sur une portion du jardin du prieuré acquise par échange de l'abbaye de Saint-Victor. A la suite de cette chapelle, les chanoines firent édifier entre 1750 et 1753 trois autres chapelles et une école réunie à l'église en 1859 pour former une nouvelle sacristie. La façade a été restaurée en 1889 par Paul Simon, architecte à Villeneuve-Saint-Georges (percement du trilobe à la place d'un oeil-de-boeuf, installation de la croix, réfection complète du porche). Le clocher a été classé monument historique en 1840. La flèche (consolidée en 1838 au moyen de reprises en briques sous la direction de l'architecte Laroche) , les pyramidions situés à sa base et le 2e étage du clocher ont été réédifiés en 1899-1900 en pierre de Bagneux sous la direction d'Henri Chaine, architecte en chef des monuments historiques. Le pyramidion sud-ouest a été restauré par l'architecte Bray en 1934. Le beffroi en charpente a été remplacé en 1902.
description Le clocher s'élève dans l'axe du bâtiment et à son chevet, en prolongement du choeur. Il se compose d'une tour quadrangulaire surmontée d'une flèche en pierre octogonale de 17 m environ. La tour (18 m) , construite en pierre de taille et meulière, comprend deux étages flanqués aux angles de contreforts doubles et sur la face sud, jusqu'à mi-hauteur, de deux contreforts supplémentaires. Le premier étage est percé sur chacune des trois faces d'une petite baie cintrée et le deuxième, de baies géminées à trois colonnettes. La flèche est cantonnée à sa base de quatre pyramidions pour renforcer la stabilité des trompes d'angle. La nef, construite en moellons enduits, se présente comme une grande salle rectangulaire dont les murs entièrement lambrissés à l'origine ne le sont plus qu'à hauteur d'appui. La chapelle seigneuriale (57 m2) est fermée sur la nef par deux portes vitrées. Le choeur voûté en berceau brisé est séparé en deux travées par un arc doubleau qui repose sur deux colonnes engagées à chapiteau orné de feuilles lisses, accostées chacune de deux colonnettes à chapiteau à godrons schématiques.
plan plan allongé
étages 1 vaisseau
gros-oeuvre calcaire ; pierre de taille ; meulière ; moellon ; enduit
couverture (type) toit à longs pans ; flèche polygonale
couverture (matériau) tuile plate ; pierre en couverture
couvrement voûte en berceau brisé ; voûte plate
décor sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; vitrail (étudié dans la base Palissy)
propriété propriété de la commune
protection MH 1840 : classé MH partiellement
  clocher : classement par liste de 1840
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Blanc Brigitte
référence IA91000459
  © Inventaire général
enquête 2001
date versement 2005/04/19
date mise à jour 2006/06/13
crédits photo Vialles, Jean-Bernard (reproduction) - © Inventaire général, ADAGP
 
dossier en ligne
Contact service producteur
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-900] [901-1000] [1001-1100] [1101-1200] [1201-1300] [1301-1400] [1401-1500] [1501-1521]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((Essonne) :LOCA )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0