Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 21

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site église paroissiale Saint-Clément
localisation Ile-de-France ; Essonne ; Arpajon
aire d'étude Arpajon
adresse Grand-rue 19
dénomination église paroissiale
objets mobiliers
époque de construction 11e siècle (?) ; 13e siècle ; 16e siècle ; 19e siècle
auteur(s) maître d'oeuvre inconnu
historique Une première église existait sans doute dès le début du XIè siècle, construite sur les ruines d'un édifice précédent. L'évêque de Paris, la donne à l'abbaye bénédictine de Saint-Maur-les-Fossés. En 1360, pendant la guerre de Cent ans, l'église est brûlée par Edouard III d'Angleterre, la population s'étant réfugiée à l'intérieur, environ huit cents personnes périrent. L'édifice est reconstruit en 1510 grâce à la générosité des nouveaux seigneurs, les Montaigu et les Graville dont les armoiries ornent les clés de voûte de la nef. De 1847 à 1849, le portail est refait et deux chapelles sont construites : celle de la Vierge et celle des fonts baptismaux.
description Eglise de plan allongé, construite en meulière et grès. Dans le mur nord, une porte murée, en plein cintre qui retombe à droite sur une colonnette surmontée d'un chapiteau ; celle de gauche a disparu. La base de la porte est située plus bas que le sol actuel. Il pourrait s'agir d'un reste de la construction du 11e siècle. Sur le mur sud, un porte gothique murée, encadrée de colonnettes et chapiteaux se terminant par une ogive. A l'intérieur, un tracé trilobé. Nef de cinq travées. Voûtes sur croisées d'ogives supportées par des nervures en prolongement des doubleaux, qui s'engagent sur des piles carrées sans chapiteaux. Choeur de deux travées de même type, les retombées des voûtes potant sur les chapiteaux de colonnes engagées. L'abside à trois pans a une voûte sexpartite dont les retombées portent sur des colonnettes à chapiteaux, elles-mêmes portant sur quatre grosses colonnes faisant séparation avec le déambulatoire. Deux bas-côtés aux voûtes en ogives reposant sur quatre petites piles à cinq pans engagées dans les murs. Clés de voûte portant les armoiries des familles Montaigu et Graville. Le clocher sur le bas-côté sud, est à deux étages. A la base de chacun des étages, on distingue une frise en dents de scie. Chaque angle de la tour est soutenu par deux contreforts. L'escalier conduisant à la tour est établi dans une tourelle indépendante, de forme rectangulaire, couronnée par une toiture surbaissée. Au premier étage, les ouvertures ont été bouchées. Au dernier étage, ouvertures géminées, avec abats-sons. Le toit du clocher, en bâtière, est couvert d'ardoise, celui de la nef et des bas-côtés est couvert de tuiles plates.
plan plan en croix latine
étages 3 vaisseaux
escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant ; en maçonnerie
gros-oeuvre meulière ; grès ; calcaire
couverture (type) toit à longs pans ; toit en bâtière
couverture (matériau) ardoise ; tuile plate
couvrement voûte en berceau brisé ; voûte d'ogives
décor sculpture ; sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; vitrail
représentation armoiries
  Les armoiries ornent les clés de voûtes des bas-côtés, les vitraux modernes, sont géométriques.
propriété propriété de la commune
protection MH 1926/03/06 : inscrit MH
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Auduc Arlette
référence IA91000320
  © Inventaire général
enquête 1998
date versement 2000/11/30
date mise à jour 2007/07/27
dossier en ligne
Contact service producteur
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-900] [901-1000] [1001-1100] [1101-1200] [1201-1300] [1301-1400] [1401-1500] [1501-1506]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((Essonne) :LOCA )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0