Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 100

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site maison de notable, dite Château d'Avaucourt, actuellement mairie
localisation Ile-de-France ; Essonne ; Athis-Mons
aire d'étude Athis-Mons
lieu-dit centre
adresse place du Général-de-Gaulle
destinations successives mairie
dénomination maison
parties non étudiées immeuble de bureaux ; maison ; parc ; nymphée ; bassin ; théâtre de jardin
objets mobiliers
époque de construction 4e quart 19e siècle
année 1893
auteur(s) Goldstein J. (architecte) ; Pucey Henri (architecte)
historique Maison de notable construite en 1893 par l'architecte Pucey à l'emplacement d'un ancien château dit Petit château d'Athis ou clos d'Avaucourt ; ce fief qui relevait de la seigneurie d'Athis était possédé en 1412 par Jean du Puy, écuyer, valet de chambre de Charles VI, et passa ensuite à la famille d'Avaugour ; Mademoiselle de Charolais en fit en 1756 une dépendance du château d'Athis. De ce premier édifice subsiste un nymphée aménagé dans le mur de soutènement de la terrasse. Devenue en 1906 propriété d'Alphonse Louis de Courcel, la demeure entourée d'un parc de 9 hectares est acquise le 5 mars 1929 par la commune pour y installer les services de la mairie et du dispensaire, les locaux de l'ancienne mairie-école ne répondant plus alors aux besoins d'une population en plein essor. Une route carrossable (avenue Aristide Briand) est tracée à travers le parc pour relier le haut et le bas de la ville ; les travaux sont réalisés par l'entreprise Graticola Frères de Paray-Vieille-Poste sur les plans de Desmeurs, ingénieur TPE à Corbeil. En 1971 un centre administratif est construit dans le parc par l'architecte Goldstein, et en 1981 une partie des services techniques s'installent dans la propriété Dubosq, maison du 18e siècle agrandie au 20e, acquise par la mairie en 1978 (5-7 rue de la Montagne d'Athis). Le parc devenu municipal est site classé depuis 1942.
description Les murs en meulière sont habillés d'un enduit ciment, avec des bossages pour marquer les angles. Le sous-sol, éclairé par des baies vitrées et porte s'ouvrant sur le jardin, forme terrasse côté Seine. Le vestibule porte un décor de stuc (putti, chutes d'armes) et le grand salon (aujourd'hui salle des mariages) des peintures en camaïeu (paysages) en dessus-de-porte. Le mur de soutènement de la terrasse qui s'étend à l'arrière du bâtiment est orné d'un nymphée à bossages du 17e siècle. L'avenue Aristide Briand traverse le parc en diagonale et le sépare en deux triangles dont le 1er est animé par un théâtre de verdure. Le bâtiment administratif (26 000 m2 de bureaux) est entièrement vitré pour mieux s'intégrer au parc d'Avaucourt. Le bâtiment des services techniques, 7 rue de la Montagne d'Athis, est relié au parc du château d'Athis par un petit pont qui enjambe la rue.
élévation élévation ordonnancée
étages étage de soubassement ; 1 étage carré ; étage de comble
escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
gros-oeuvre meulière ; moellon ; enduit
couverture (type) toit à longs pans brisés ; croupe brisée ; noue
couverture (matériau) ardoise
propriété propriété de la commune
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Blanc Brigitte
référence IA91000463
  © Inventaire général
enquête 2001
date versement 2005/04/19
date mise à jour 2006/06/13
crédits photo Vialles, Jean-Bernard (reproduction) - © Inventaire général, ADAGP
 
dossier en ligne
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-900] [901-1000] [1001-1100] [1101-1200] [1201-1300] [1301-1400] [1401-1500] [1501-1521]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((Essonne) :LOCA )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0