Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 4

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site abris dits loges
localisation Centre ; Cher ; Châteauneuf-sur-Cher ; Venesmes ; Chavannes ; Corquoy
dénomination abri
collectifs 18 repérés ; 0 étudié
époque de construction 4e quart 18e siècle ; 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
historique La présence de loges de vignes en pierres sèches sur le canton de Châteauneuf-sur-Cher s'explique par la nature du sous-sol (calcaire tertiaire fournissant les matériaux nécessaires à leur construction) et la composition du sol favorable à la culture de la vigne. La présence de vignobles est d'ailleurs attestée à Châteauneuf et à Venesmes dès la période médiévale. Les loges repérées sur le canton ont été construites entre la fin du XVIIIe et le début du XXe siècle. Elles pouvaient servir de lieu de stockage de matériel et d'abri pour les ouvriers travaillant dans les vignes voisines et ne rentrant pas chez eux en milieu de journée.
description Les pierres utilisées pour la construction des loges proviennent de l'épierrement des champs voisins. Les édifices présentent un plan généralement circulaire (16) , rarement rectangulaire (2) et une forme tronconique avec, à la base, un mur vertical de 60 cm de hauteur environ. La voûte est réalisée en superposant successivement des assises légèrement décalées. On accède à l'intérieur des loges au moyen de quelques marches et par une ouverture de 80 cm environ de large surmontée d'un grand linteau de pierre. Cette ouverture est toujours située au sud - sud-est, à l'abri des vents et des pluies et pouvait se fermer au moyen d'une porte en bois qui existe encore dans certains cas. La pièce unique, en partie enterrée, mesure environ 2, 50 m à 3 m de diamètre et 3 à 3, 50 m de hauteur. L'épaisseur des murs varie de 30 à 50 centimètres. Les aménagements intérieurs sont rudimentaires : une ou deux niches (parfois aucune) et une ouverture au sommet de la voûte assurant l'évacuation des fumées d'un foyer. Ce type de construction est à rapprocher des bories du Vaucluse. On rencontre également des édifices semblables en Bourbonnais et en Bourgogne.
gros-oeuvre calcaire
couverture (type) toit conique
couverture (matériau) calcaire en couverture
état bon état ; mauvais état ; restauré ; vestiges
propriété propriété privée
type d'étude opération ponctuelle
rédacteur(s) Mauret-Cribellier Valérie
référence IA18003042
  © Région Centre - Inventaire général
enquête 2007
date versement 2009/10/21
crédits photo Bouvet, Hubert - © Région Centre - Inventaire général, ADAGP
 
Contact service producteur
service producteur Conseil régional du Centre - Service chargé de l'inventaire
6, rue de la Manufacture 45000 Orléans - 02.38.78.85.21
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1 2 3 4

Requête ((Châteauneuf-sur-Cher) :LOCA )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0