Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Fort du Mengant
localisation Bretagne ; Finistère ; Plouzané
dénomination fort
éléments protégés MH port ; jetée ; digue ; batterie d'artillerie ; enceinte ; poudrière ; fossé
époque de construction 4e quart 17e siècle
historique Ce fort est un ouvrage de défense côtière dont la construction fut décidée par Vauban, en 1683. Il assurait le verrouillage du goulet de Brest avec la batterie de Cornouaille établie, à la même époque, sur la rive opposée du détroit, ces deux ouvrages complémentaires croisant leurs feux. Formé de deux batteries, haute et basse, reliées entre elles par des courtines, cet édifice témoigne du savoir-faire de Vauban et illustre l’adaptation de ce type d’ouvrage aux évolutions de l’armement et de la construction navale jusqu’à la seconde guerre mondiale.
propriété propriété de l'Etat
protection MH 2014/01/21 : classé MH
  Le fort en totalité, le port (môle, digues), la rampe du funiculaire, la batterie de rupture dite du ravin (murs d'enceinte, traverses-abris, et poudrière), leurs sols d'assiette respectifs y compris les sols situés en avant des murs ouest, nord et est qui correspondent aux anciens fossés d'escarpe aujourd'hui comblés, ainsi que les vestiges du poste expérimental lance-torpilles(cad. H 763, 1456 et sur le domaine public maritime non cadastré, tels que représentés en route sur le plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 21 janvier 2014
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA29000077
  © Monuments historiques
date versement 2015/08/12
date mise à jour 2015/11/19
Contact service producteur
voir aussi Arrêté de protection numérisé
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1 2

Requête ((29212) :INSEE )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0