Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 43

  Monuments historiques
édifice / site Phare du Port
localisation Poitou-Charentes ; Charente-Maritime ; Saint-Georges-de-Didonne
dénomination phare
époque de construction limite 19e siècle 20e siècle
année 1899
auteur(s) Brunet (entrepreneur)
historique Saint-Georges joue, dès 1860, un rôle important pour l'entrée de la Gironde grâce à ses deux maisons-phares, l'une sur la pointe de Suzac, l'autre près du port, sur la falaise de Vallières. Leur alignement est le troisième qui permette d'emprunter le chenal principal en évitant les bancs de sable. En 1897, une simplification du système de guidage est décidée : suppression de l'alignement de Terre Nègre, remplacé par l'éclairage de Saint-Georges, préalablement amplifié. Le feu de Suzac reçoit une lentille plus importante tandis que celui de Vallières, trop bas, doit être monté à 29m au-dessus du sol. Le nouveau phare, dessiné par l'ingénieur Alexandre, est construit de 1900 à 1901. La construction du port pétrolier du Verdon amène le déplacement des passes vers le nord et rend inutile l'alignement de Saint-Georges qui est éteint en 1969.
Le phare est une tour carrée en pierre de taille, à l'architecture d'ordre classique : fort soubassement à gradins et corniche très saillante ; fût traité en léger bossage en table ; entablement dorique à triglyphes transformés en modillons ; parapet ajouré en pierre ; lanterne en pierre avec angles abattus en retrait et petite corniche moulurée ; coupole en cuivre nervurée, surmontée de la boule de décompression et munie d'un chéneau dissimulé par une bande de cuivre ouvragée. La porte d'entrée s'orne d'un décor dorique en granit. Les fenêtres ont une légère corniche toscane. L'intérieur renferme une cage d'escalier cylindrique, doublée en briques pour éviter les moisissures. Les marches à noyau sont ornées d'un astragale. Du mécanisme d'éclairage subsiste la colonne en fonte, la lentille annulaire et le feu de secours électrique.
état désaffecté
propriété propriété de la commune
protection MH 2011/05/23 : inscrit MH ; 2012/10/23 : classé MH
  Les dépendances du phare, en totalité, ainsi que le sol de la parcelle correspondante (cad. BH 8) : inscription par arrêté du 23 mai 2011 - Le phare en totalité (cad. BH 8, cf plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 23 octobre 2012
visite ouvert au public
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA17000092
  © Monuments historiques
date versement 2012/06/28
date mise à jour 2015/10/13
Contact service producteur
voir aussi Arrêté de protection numérisé
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-270]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((phare) :DENO )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0