Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 58

  Monuments historiques
édifice / site Fort Lupin
localisation Poitou-Charentes ; Charente-Maritime ; Saint-Nazaire-sur-Charente
hydrographie la Charente
dénomination fort
éléments protégés MH donjon ; chemin de ronde
époque de construction 4e quart 17e siècle
année 1686
auteur(s) Vauban Sébastien Le Prestre de, marquis (ingénieur militaire)
historique Forte batterie située dans l'estuaire de la Charente. Cet ouvrage avancé des défenses extérieures de Rochefort, était destiné à protéger la "Fontaine royale de Saint-Nazaire", point d'eau fortifié existant encore, où venaient se ravitailler les navires de guerre stationnés dans l'estuaire. Le premier projet, conçu par l'ingénieur du Roi La Favollière, date de 1666. Vauban le remania personnellement. La construction dura de 1683 à 1686. Vers 1698, à la suite de l'emploi de bombes explosives et incendiaires au siège de Gênes (1684), la toiture et les chemins couverts furent modifiés. Il s'agit d'un ouvrage du deuxième système de Vauban, seul représentant de ce type sur la côte atlantique.
état vestiges
propriété propriété d'une personne privée
protection MH 1950/06/26 : classé MH
  Restes délimités au Nord par la Charente, au Sud par une parallèle à la Charente passant par le puits et à l'Est et à l'Ouest par les murs limitant les deux glacis : classement par arrêté du 26 juin 1950
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00105210
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/10/27
date mise à jour 2015/10/13
Contact service producteur
voir aussi Arrêté de protection numérisé
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-298]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((fort) :DENO )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0