Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 34

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Fort de Colle Alto ou Fort central
localisation Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-Maritimes ; Tende
aire d'étude Alpes-Maritimes
lieu-dit col de Tende
dénomination fort
édifice contenant place forte dite camp retranché de Tende ou barrage de Tende
4
époque de construction 4e quart 19e siècle
année 1881
auteur(s) Maggia Giuseppe, Mersi Bartolomeo (entrepreneur de maçonnerie) ; Pirelli (fabricant)
historique Le fort de Colle Alto ou fort central correspond au type du fort de barrage de camp retranché défini en Italie dans les années 1870-1875 ; il est le dernier construit en Italie dans sa catégorie, en 1881. Le chantier, commencé en mai 1881 et achevé pour l'essentiel en 1883 perdura pour certains postes jusqu'en 1885. Il est laissé à l'abandon par l'administration militaire et n'a pas d'affectataire. Vers 1900 fut construit vis-à-vis de la porte la station supérieure d'une ligne téléphérique (que les documents anciens qualifient de funiculaire) , longue de 3, 2 km reliant ce site à celui des magasins de la Panice, situés 700 m en contrebas sur le versant nord de la montagne. Il avait pour vocation de faciliter l'approvisionnement du fort et des casernes, inaccessibles par la route en hiver. Le fort a été désarmé durant la première guerre mondiale et le téléphérique a cessé d'être entretenu. L'état sanitaire général du fort est moyen, mais aucune partie ne menace vraiment ruine ; en revanche, le téléphérique a commencé a disparaître après la seconde guerre mondiale.
description Le fort de Colle Alto ou fort central est le centre et la pièce maîtresse du groupe d'ouvrages constituant le camp retranché ou barrage de Tende ; il contrôle directement la route et le col de Tende. Il est construit à 1926 m d'altitude à l'est du col dont il est distant d'environ 600 m. Les matériaux de construction sont de provenance locale, qu'il s'agisse des parements courants en blocage de gros moellons (granit, calcaire, schiste) destinés a être enduits ou des pierres de taille (bandeaux-larmiers, dalles de pavement, d'escaliers, encadrements des baies). Les sols de circulation dans les magasins, les corridors ou entre les bandes dallées des chaussées de roulage sont constitués d'une calade de moellons ou de cailloux, souvent recouverte après coup d'une chape de ciment. Emploi de briques pour les encoignures, en encadrement ou couvrement de baies. Ensemble des parements revêtus d'un enduit couvrant blanc et beige. Dans l'état actuel des lieux, la quasi-totalité des aménagements de second oeuvre ou de mobilier (menuiseries, huisseries, planchers, grilles et garde-corps en fer forgé) ont été systématiquement pillés et n'existent plus. Le fort est conçu à la base comme un trapèze équilatéral : le front de gorge (nord) est parallèle au front d'attaque (sud) , plus court, et les longs fronts latéraux convergent symétriquement du premier vers le second. Cette symétrie d'intention est pourtant rompue par le large pan coupé qui rogne l'angle sud-ouest, compromis dû à des impératifs de couverture des tirs à longue portée. Un fossé à fond parfaitement horizontal environne le fort sur trois côtés. Au sud-ouest et au sud-est se trouvent deux angles arrondis. Aux deux angles sont aménagés deux ouvrages de flanquement saillants, de conception intermédiaire entre une caponnière et une tour basse : ils sont les seuls organes du fort disposant d'un niveau actif en fond de fosse en plus du rez-de-chaussée. A l'intérieur se trouve la caserne longitudinale, moins haute que celle des bâtiments d'enveloppe et légèrement décentrée ; c'est sur cette structure que donne la porte d'entrée du fort, précédée d'un pont à arche unique. Les escarpes sont aveugles car elles ne renferment que des citernes et des silos, pas des casemates. Au-dessus se trouve le bandeau-larmier qui court en continu sur toutes les façades extérieures, puis les larges baies des cannonières, régulièrement disposées (encadrement en pierres de taille, appui monolithe et clé passante) , puis au premier étage, trois baies en meurtrière à encadrement de brique. Les casemates des bâtiments d'enveloppe sont voûtées en berceau d'axe transversal et le rez-de-chaussée de la caserne est conçu comme une enfilade de voûtes en arc-de-cloître. Presque toutes les casemates du rez-de-chaussée communiquent entre elles par des portes percées en enfilade.
élévation élévation à travées
étages étage de soubassement ; rez-de-chaussée ; 1 étage carré
gros-oeuvre granite ; calcaire ; schiste ; moellon ; maçonnerie ; enduit
couverture (matériau) pierre en couverture ; végétal en couverture
couvrement voûte en berceau ; voûte en arc-de-cloître ; voûte d'arêtes
état mauvais état
propriété propriété publique
type d'étude enquête thématique régionale (architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur)
rédacteur(s) Corvisier Christian ; Marciano Florence
référence IA06001315
  © Inventaire général, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
enquête 2001
date versement 2002/07/10
date mise à jour 2007/03/12
crédits photo Heller, Marc - © Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
 
service producteur Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-298]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((fort) :DENO )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0