Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 33

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site fort du secteur fortifié frontalier dit Fort Suchet, puis du Barbonnet
localisation Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-Maritimes ; Sospel
aire d'étude Alpes-Maritimes
lieu-dit Sospel (près de)
dénomination fort
édifice contenant ensemble fortifié dit secteur fortifié frontalier
4
parties non étudiées enceinte ; fossé ; ouvrage fortifié ; pont ; ouvrage d'entrée ; cour ; casemate ; poudrière ; édifice logistique ; abri ; batterie d'artillerie ; monument funéraire
époque de construction 4e quart 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle
auteur(s) Azibert F. (maître de l'oeuvre)
historique Après 1870, les membres du Comité de Défense sont unanimes à ranger les Italiens parmi les ennemis potentiels de la France. Ces derniers percent le tunnel routier de Tende et fortifient les alentours. Afin de maîtriser l'itinéraire Nice-Turin par le col de Tende, on décide, à l'instigation du général Segrétain, de retenir le site du mont Barbonnet pour l'implantation d'un fort d'arrêt. Les études sont entreprises par la chefferie de Nice sous la direction du lieutenant-colonel Wagner. Le projet et la conduite des travaux sont confiés au capitaine F. Azibert. Le nom de ce dernier est gravé sur le pilastre de la façade d'entrée de l'édifice. Le plan définitif est approuvé en 1883, les travaux commencent cette même année et se poursuivent jusqu'en 1886. Les deux dates terminus de 1883 et de 1886 sont inscrites sur la façade principale. Le fort est baptisé "fort Suchet" cette dernière année. Compte tenu de la crise dite "de l'obus-torpille", on creuse, en 1891, dans le roc, un magasin à poudre caverne. En 1914, on commence à poser deux tourelles. Des travaux mineurs sont exécutés jusqu'en 1929. De 1930 à 1932, on améliore les tourelles. Ces engins ouvrent le tir durant l'offensive italienne de 1940. Le fort est entretenu jusqu'en 1963.
description Le plan du fort est un pentagone irrégulier et asymétrique très allongé. L'enceinte est entourée d'un fossé revêtu. L'escarpe est flanquée de trois caponnières, dont deux sont couvertes d'une dalle de béton armé. L'entrée, masquée, est précédée par un pont. Le passage d'entrée, qui prolonge la porte, est voûté en berceau segmentaire. La cour nord-ouest est fermée sur deux côtés par les façades de casemates à un seul niveau. La cour principale du fort, de forme allongée, est entourée, sur ses longs pans, par les façades des deux corps de bâtiment à simple rez-de-chaussée groupant les casemates principales du fort. Chaque corps de bâtiment est constitué de huit casemates accolées et voûtées en berceau surbaissé. Elles sont affectées à des usages logistiques. Le magasin à poudre est accessible par un escalier tournant, suspendu, renfermé dans un puits cylindrique voûté en cul-de-four. Les deux tourelles tournantes sont élevées sur trois niveaux. Quatre abris, dont l'un voûté en plein-cintre, une batterie, cinq guérites observatoires et un colombarium situé dans la contrescarpe sud, constituent les autres édifices du fort.
étages en rez-de-chaussée ; sous-sol
escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis, suspendu
gros-oeuvre pierre ; moellon
couverture (type) terrasse
couvrement voûte en berceau segmentaire ; voûte en berceau plein-cintre ; cul-de-four
typologie tourelle tournante ; caponnière
type d'étude enquête thématique régionale (architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur)
rédacteur(s) Truttmann P. ; Faure-Vincent D.
référence IA06000050
  © Inventaire général, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
enquête 1994
date versement 2001/12/20
date mise à jour 2011/10/17
crédits photo Roucaute, Gérard - © Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
 
service producteur Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-298]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((fort) :DENO )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0