Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 5

  Monuments historiques
édifice / site pavillon « Mansart »
localisation Ile-de-France ; Essonne ; Limours
adresse 19 bis rue du Couvent
dénomination château
siècle détail 17e siècle; 19e siècle
auteur(s) Mansart François (architecte)
historique Reconstruit à l’aube du XVIe siècle, le château de Limours passa entre les mains de nombreux propriétaires : Anne de Pisseleu (1539), duchesse d’Etampes et maîtresse de François 1er, Diane de Poitiers (1552), favorite de Henri II, commanditaire d’une salle de bal dont Philibert Delorme conçut le couvrement, Richelieu (1623) qui intervint sur les intérieurs et sur les jardins, mais qui dut le céder à Gaston d’Orléans, frère du roi (1626). Comme à Blois, Monsieur fit appel à François Mansart : en 1638 pour créer un aqueduc, en 1645 pour une vaste avant-cour pourvue de six pavillons. Démantelé dès la fin du XVIIIe siècle, le château disparut en 1835, à l’exception du grand pavillon nord-ouest de l’avant-cour. Malmené au XVIIIe siècle, sa transformation en maison d’habitation au XIXe siècle le sauva de la destruction, au prix d’une lourde transformation.
propriété propriété privée
protection MH 2017/05/31: inscrit MH
  Les façades et toitures du pavillon dit « pavillon Mansart », sis 19 bis rue du Couvent, telles que délimitées par un liseré rouge sur le plan joint à l’arrêté (cad. AE 94) : inscription par arrêté du 31 mai 2017
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA91000014
  © Monuments historiques
date versement 2018/01/05
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-900] [901-1000] [1001-1100] [1101-1200] [1201-1300] [1301-1400] [1401-1500] [1501-1600] [1601-1700] [1701-1800] [1801-1900] [1901-2000] [2001-2100] [2101-2200] [2201-2300] [2301-2400] [2401-2500] [2501-2600] [2601-2700] [2701-2800] [2801-2900] [2901-3000] [3001-3100] [3101-3200] [3201-3300] [3301-3400] [3401-3500] [3501-3600] [3601-3700] [3701-3800] [3801-3900] [3901-4000] [4001-4100] [4101-4200] [4201-4300] [4301-4400] [4401-4500] [4501-4600] [4601-4700] [4701-4800] [4801-4900] [4901-5000] [5001-5100] [5101-5200] [5201-5300] [5301-5400] [5401-5500] [5501-5600] [5601-5700] [5701-5800] [5801-5900] [5901-6000] [6001-6100] [6101-6200] [6201-6300] [6301-6400] [6401-6500] [6501-6600] [6601-6700] [6701-6800] [6801-6900] [6901-7000] [7001-7100] [7101-7200] [7201-7300] [7301-7400] [7401-7500] [7501-7600] [7601-7700] [7701-7800] [7801-7900] [7901-8000] [8001-8100] [8101-8200] [8201-8300] [8301-8400] [8401-8500] [8501-8600] [8601-8700] [8701-8800] [8801-8900] [8901-9000] [9001-9100] [9101-9200] [9201-9300] [9301-9400] [9401-9500] [9501-9600] [9601-9700] [9701-9800] [9801-9900] [9901-10000] [10001-10100] [10101-10200] [10201-10300] [10301-10400] [10401-10500] [10501-10600] [10601-10633]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((château) :DENO )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0