Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 81

  Monuments historiques
édifice / site Eglise Saint-Nicolas de Fossé
localisation Champagne-Ardenne ; Ardennes ; Fossé
dénomination église
éléments protégés MH décor intérieur
époque de construction 2e moitié 16e siècle ; 3e quart 20e siècle
auteur(s) Szekely Pierre (sculpteur) ; Szekely Véra (céramiste) ; Borderie André (peintre)
historique Edifice rectangulaire, prolongé par un chevet à trois pans. Les parties les plus anciennes, dans la nef, ne semblent pas antérieures à la fin du 16e siècle. Lors de l'offensive des Ardennes, à l'hiver 1944-1945, l'armée américaine fait sauter un blockhauss qui entraîne la destruction du choeur de l'église. Ce dernier est reconstruit à partir de 1954, à l'identique. La décoration intérieure est confiée au sculpteur Pierre Szekely, à son épouse céramiste Vera Szekely et au peintre André Borderie. Membres du groupe artistique " Espace " créé en 1951, ils optent pour un art abstrait et des couleurs pures utilisées de manière asymétrique. Dans la nef, le mur nord est peint en vert, le sud en blanc, le plafond en gris et le sol rouge. Le mur de la nef s'ouvrant sur le choeur est peint en bleu clair. Le choeur est peint en jaune. Le mur d'entrée est orné par une peinture murale qui en occupe tout l'espace, utilisant le vert, le jaune, le rouge et le gris, incisés plus ou moins profondément dans l'enduit. L'ensemble est signé Szekely et Borderie, et illustre le thème de l'Alléluia. Le mobilier, aux formes épurées, a été créé par les trois artistes. Dans les neuf baies, les verres sont soutenus par des fers découpés, formant une sculpture métallique peinte en noir, conçue par Szekely. Dans le choeur, les formes évoquent les clous de la croix. Le mur sud de la nef était occupé par un calvaire en céramique qui, suite aux critiques du clergé, a été retiré et démoli, de même que les fonts baptismaux et le chemin de croix, livre illustré de photos d'Agnès Varda. En 2009, l'intérieur de l'église a été repeint en rose pâle dans la nef et jaune clair dans le choeur. La peinture murale et les sculptures métalliques des baies reflètent un courant artistique important du milieu du 20e siècle et la grande période de création architecturale et artistique qui transforme les églises, en France, durant les décennies 1950-1960.
décor peinture ; sculpture ; vitrail
propriété propriété de la commune
protection MH 2011/11/28 : inscrit MH
  L'église (cad. AB 109) : inscription par arrêté du 28 novembre 2011
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA08000013
  © Monuments historiques
date versement 2012/06/28
date mise à jour 2014/01/16
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-814]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((peintre) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0