Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 20

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Eglise paroissiale Notre-Dame
localisation Picardie ; Aisne ; Vervins
aire d'étude Vervins
adresse place de l'Eglise
dénomination église paroissiale
objets mobiliers
époque de construction limite 12e siècle 13e siècle ; 3e quart 16e siècle
siècle détail 17e siècle ; 18e siècle ; 2e moitié 19e siècle
année 1553 ; 1555 ; 1700 ; 1701 ; 1723 ; 1870 ; 1876 ; 1879
auteur(s) Pierret (architecte) ; Grettepin (architecte) ; Vitoux (peintre) ; Prévot (sculpteur) ; Bénard Pierre (architecte) ; Buisine (sculpteur) ; Amasse Zéphir (peintre) ; Jacquier Alphonse (peintre) ; Jacquier Francis (peintre)
personnalité(s) Coucy Robert de (commanditaire)
historique La première mention de l'église remonte à 1135. L'église est reconstruite autour de 1200. Elle est ruinée en 1552 par les Espagnols. Robert de Coucy entreprend dès 1553 de relever et d'agrandir l'édifice. Le transept est augmenté d'une travée vers le choeur. En 1555 un clocher-porche est élevé en avant de la nef (date portée). Les voûtes sont relevées à partir de 1553 (date portée) et achevées en 1566. Les piliers de l'église reçoivent alors un décor peint (étudié) réalisé entre 1566 et 1590. Une sacristie est élevée au 17e siècle. En 1675 la construction d'un portail occidental par Pierret reste inachevée. En 1700 Prévot en réalise un nouveau de style baroque. En 1701 une abside semi-circulaire est construite par Grettepin et peinte en 1703 par Vitoux. En 1723 l'église reçoit un nouveau pavement. En 1788 le cimetière est transféré. En 1789 les charpentes de la nef sont refaites par Cottenet. Entre 1870 et 1872 l'architecte Pierre Bénard agrandit le choeur de 2 travées. Les chapiteaux sont réalisés par le sculpteur Buisine et le décor du choeur peint par Zéphir Amasse. En 1876 Bénard reconstruit le portail occidental en style néo-gothique. La pose de verrières (étudiées) commence en 1871 et s'achève en 1889. Entre 1879 et 1890, la nef et le transept sont couverts d'une peinture monumentale décorative réalisée par Francis et Alphonse Jacquier. Cet ensemble, aujourd'hui très dégradé, reprend les modèles issus des recherches de Viollet-le-Duc sur les décors des édifices romans et gothiques. L'église est classée MH en 1975.
description Le choeur est construit en calcaire, la nef et les bras du transept en grès et le clocher-porche en brique. Le choeur et la nef sont couverts de voûtes à nervures multiples, les collatéraux de voûtes d'ogives, le niveau inférieur du porche, la croisée et les bras du transept de voûtes nervurées appareillées comme les voûtes à arêtes triples, deux voûtes du bras S du transept étant irrégulières et complexes. Les bras du transept sont composés de deux et trois travées, respectivement au N et au S. La nef et le choeur sont couverts d'un toit à longs pans se finissant par une croupe polygonale à l'est. Les collatéraux sont couverts de toits en bâtière à pignons découverts. Les bras du transept sont couverts de toits en pavillon. Le clocher-porche situé en avant de la nef est couvert d'une flèche polygonale cantonnée de petites flèches polygonales. La tourelle en calcaire située à l'angle N-E du bras N du transept est couverte d'une flèche polygonale.
plan plan en croix latine
étages 3 vaisseaux
escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en équerre, en maçonnerie
gros-oeuvre grès ; calcaire ; brique
couverture (type) toit à longs pans ; toit en bâtière ; croupe polygonale ; toit en pavillon ; flèche polygonale ; pignon découvert
couverture (matériau) ardoise
couvrement voûte d'ogives ; voûte de type complexe ; voûte nervurée appareillée comme la voûte à arêtes triples
décor menuiserie ; sculpture ; vitrail (étudié dans la base Palissy) ; peinture ; peinture (étudiée dans la base Palissy)
représentation ornement géométrique ; ornement végétal ; ornement architectural : pinacle, crochet
  Les élévations intérieures comportent un décor de peinture monumentale à forme géométrique et végétale reprenant le repertoire décoratif néo-roman. Le portail occidental reprend la modénature du repertoire architectural et décoratif néo-gothique (pinacles à crochet, acanthe). Les vantaux de celui-ci sont également de style néo-gothique.
propriété propriété de la commune
protection MH 1975/10/07 : classé MH
  Intitulé de l'arrêté de protection : Eglise Notre-Dame (cad. AD 102) , classement par arrêté du 7 octobre 1975.
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Brest Pierre-Yves ; Ottaviani Judith
référence IA02000348
  © Inventaire général
enquête 1999
date versement 2001/12/03
date mise à jour 2001/12/31
Contact service producteur
service producteur Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel
88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-841]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((peintre) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0