Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 91

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site église Saint-Cyprien
localisation Corse ; Corse-du-Sud ; Evisa
aire d'étude Deux-Sevi (Les)
dénomination église
époque de construction Milieu du Moyen Age ; 4e quart 16e siècle ; 4e quart 18e siècle ; 2e quart 18e siècle ; 4e quart 19e siècle
année 1589 ; 1698 ; 1702 ; 1712 ; 1716 ; 1724 ; 1726 ; 1887 ; 1888
auteur(s) Lazaro (maître maçon) ; Defranchi (conducteur de travaux) ; Franchi (agent voyer) ; Ceccaldi David (maître maçon)
historique Située à un demi mille du village d'Evisa, l'église Saint-Cyprien, construite au milieu du Moyen Age, demeure église paroissiale jusqu'au début du 17e siècle, période au cours de laquelle ce statut sera conféré à l'église Saint-Martin. Dans le dernier quart du 16e siècle, elle est "en mauvais état et dénuée de tout", comme le note le visiteur apostolique Monseigneur Mascardi qui ajoute : "elle ne mérite en rien le nom d'église". Les rapports de visite pastorale des évêques de Sagone du 17e siècle et du début du 18e siècle mettent à leur tour en lumière l'état de délabrement de l'édifice dans lequel la messe est désormais seulement célébrée le 16 septembre, jour de la fête de saint Cyprien. D'importants travaux de restauration sont effectués de 1724 à 1726 par le maître-maçon Lazaro et la confrérie des pénitents contribue au financement de cette remise en état. En 1887, une nouvelle campagne de travaux s'impose, un violent orage ayant provoqué l'effondrement du toit. La commune confie la direction du chantier au chargé de travaux aux Ponts et Chaussées, Defranchi et passe un marché avec le maître-maçon David Ceccaldi. La réception des travaux est réalisée l'année suivante par l'agent voyer cantonal Franchi. Quelques années plus tard, l'église menace ruines. Elle est alors définitivement délaissée puis détruite. Une nouvelle chapelle a été élevée, dans la seconde moitié du 20e siècle, à proximité du site de l'ancienne église.
description Edifice de plan allongé formé d'une nef unique couverte d'une charpente en bois apparente et d'un choeur en hémicycle couvert d'un cul-de-four. Détruit.
plan plan allongé
étages 1 vaisseau
gros-oeuvre granite ; moellon
couverture (type) extrados de voûte ; toit à longs pans
couverture (matériau) tuile creuse (?)
couvrement cul-de-four ; charpente en bois apparente
état détruit
propriété propriété publique
site protégé parc naturel régional
visite utilisation cultuelle
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Mattioli Mauricette ; Fideli Marie-Antoinette
référence IA2A000098
  © Collectivité Territoriale de Corse ; © Inventaire général
enquête 1990
date versement 2007/07/27
service producteur Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine
B.P. 215 - 20187 Ajaccio Cedex 1 - 04.95.50.38.06/04.95.50.38.07
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-451]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((maître maçon) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0