Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 78

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site église paroissiale Saint-Michel
localisation Corse ; Corse-du-Sud ; Bastelicaccia
aire d'étude Ajaccio VII
lieu-dit Casaccia
dénomination église paroissiale
époque de construction 2e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle ; 1er quart 21e siècle
année 1835 ; 1911 ; 2003
auteur(s) Cotin (architecte départemental) ; Borelli Antoine (maître maçon) ; Frassati Dominique (peintre) ; Marini Jules (peintre)
historique La construction de l'actuelle église de Bastelicaccia à partir de 1835 est le signe indéniable d'un début de sédentarisation de la population sur ce micro-territoire. Dans une lettre datée du 3 mai 1832, les bastelicais transmettent au Préfet une délibération du conseil municipal qui affecte 1 000 francs à la réalisation des travaux de la dite église. La réponse du préfet Jourdan du Var dans un courrier daté du 7 novembre 1832 est encourageante : "Je donne volontiers mon assentiment au projet de construction d'une église à la Bastelicaccia..." Le 31 janvier 1833, le sieur Antoine Borelli est déclaré adjudicataire. L'édifice semble avoir été terminé vers 1835 si l'on en juge d'après les sources d'archives. Le 14 septembre 1836, l'évêque d'Ajaccio décide de l'ériger en succursale de la paroisse de Bastelica. En 1865, date de la création de la commune de Bastelicaccia, elle devient paroisse. Le clocher date de 1911. Dans les années 1960, l'église fait l'objet d'une importante campagne de travaux principalement caractérisée par l'inversion du choeur. Les décors peints réalisés par le peintre Dominique Frassati (1896-1947) qui ornaient le choeur ont aujourd'hui disparu, suite à cette campagne de travaux. En 1962, elle est ornée d'un nouveau décor peint exécuté par le peintre Jules Marini. Endommagée par un incendie en 2002, elle est restaurée en 2003.
description Edifice de plan allongé, à chevet plat, formé d'une nef unique et d'un choeur couverts d'une charpente en bois apparente. Présence d'une tour-clocher à la chambre des cloches à baies libres cintrées. Croix monumentale en maçonnerie sur le chevet.
plan plan allongé
gros-oeuvre granite ; moellon ; enduit
couverture (type) toit à longs pans
couverture (matériau) tuile creuse mécanique
couvrement charpente en bois apparente
décor peinture
représentation ornement architectural
état restauré
propriété propriété de la commune
type d'étude inventaire préliminaire
rédacteur(s) Fideli Marie-Antoinette ; Usciati Jean-Jacques
référence IA2A001317
  © Inventaire général ; © Collectivité Territoriale de Corse
enquête 2006
date versement 2007/02/13
service producteur Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine
B.P. 215 - 20187 Ajaccio Cedex 1 - 04.95.50.38.06/04.95.50.38.07
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-451]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((maître maçon) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0