Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 2

  Monuments historiques
édifice / site Phare de Chausey (ou phare des îles Chausey)
localisation Basse-Normandie ; Manche ; Granville
dénomination phare
éléments protégés MH poudrière
époque de construction 2e quart 19e siècle
année 1847
auteur(s) Reynaud Léonce (maître de l'oeuvre) ; Morice de la Rüe (entrepreneur) ; Jobert et Deschamps (entrepreneur) ; Pigault-Beaupré (entrepreneur)
historique En 1842, la construction d'un phare sur la Grande Ile fut mise à l'étude sous l'égide de Morice de la Rüe et de Léonce Reynaud. S'inspirant du phare de Carteret qu'il avait construit quelques années plus tôt, Reynaud érigea une tour carrée ornée d'une balustrade à dés en encorbellement, alignée sur la façade arrière d'un bâtiment rectangulaire. Les intérieurs furent conçus pour le confort des gardiens : déport de l'escalier dégageant un espace pour le hall d'entrée ; chambres indépendantes et équipées d'une alcôve, d'un cabinet et de fenêtres différemment orientées pour laisser entrer plus de lumière. Les matériaux furent entièrement prélevés sur place.
propriété propriété de l'Etat
protection MH 2009/05/11 : inscrit MH
  Le phare en totalité ; l'assiette de la parcelle avec les murets et le magasin à poudre, à l'exclusion du bâtiment de France Télécom (cad. BC 81, lieudit Chausey) : inscription par arrêté du 11 mai 2009
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA50000061
  © Monuments historiques
date versement 2010/03/26
date mise à jour 2014/01/17
Contact service producteur
autre dossier dossier d'inventaire
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-900] [901-1000] [1001-1100] [1101-1200] [1201-1300] [1301-1400] [1401-1500] [1501-1600] [1601-1700] [1701-1800] [1801-1900] [1901-2000] [2001-2100] [2101-2200] [2201-2300] [2301-2400] [2401-2500] [2501-2600] [2601-2700] [2701-2800] [2801-2900] [2901-3000] [3001-3100] [3101-3200] [3201-3300] [3301-3374]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((maître de l''oeuvre) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0