Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 84

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site fortification d'agglomération dite enceinte de la ville de Briançon.
localisation Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Hautes-Alpes ; Briançon
aire d'étude Hautes-Alpes
dénomination fortification d'agglomération
parties non étudiées demi-lune ; fossé ; batterie d'artillerie ; ouvrage extérieur ; porte de ville ; enceinte ; château fort ; corps de garde ; ouvrage fortifié
éléments remarquables échauguette ; bastion ; courtine
époque de construction 4e quart 17e siècle ; 1ère moitié 18e siècle ; 2e moitié 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle
auteur(s) Vauban Sébastien Le Prestre de, marquis (ingénieur militaire)
historique Une enceinte datant de la fin du 14e siècle enserrait la ville. A la fin du 17e siècle, elle est jugée en mauvais état et sans grande valeur défensive et on décide alors d'entourer l'agglomération d'une enceinte bastionnée. Un plan de Langrune de 1691 montre les travaux terminés. En 1692, le roi Louis XIV dépèche Vauban sur place. Des contreforts et des parapets terrassés sont établis, les fossés sont approfondis, une demi-lune est construite devant la porte de Pignerol, une fausse-braie est construite au pied du front ouest ainsi qu'un ouvrage à cornes servant d'hôpital, les portes sont voûtées et équipées en pont-levis et corps de garde. Vauban revient en 1700 et propose d'autres projets qui ne sont pas réalisés. L'enceinte est achevée au début du 18e siècle (porte de Pignerol vers 1705, la contregarde générale vers 1720). Une porte menant au pont d'Asfeld (construit en 1729-1731) est ouverte. Des poudrières sont construites à la fin du 19e siècle. En 1931, une seconde porte de Pignerol est ouverte.
description L'enceinte, polygonale, est occupée par le château dans le quart nord-est. Elle est formée de courtines précédées de fossé, flanquées parfois d'échauguettes et de bastions. Elle est percée en quatre endroits : les deux portes de Pignerol au nord, la porte d'Embrun à l'ouest et une porte au sud menant au pont d'Asfeld. La porte de Pignerol de 1705 est précédée d'une avant-porte construite sur une demi-lune ; elle précède un bâtiment, divisé en travées, à un étage carré et à comble mansardée, dont la distribution s'effectue par un escalier extérieur tournant à deux volées porté par un arc rampant, et couvert d'un toit à quatre pans brisés. Sur la demi-lune se trouve un bâtiment servant de corps de garde à étage carré, accessible de l'extérieur par un escalier droit, et couvert d'en toit à deux pans et pignon couvert. La porte d'Embrun est constituée d'un passage voûté et précédé de deux avant-portes. Egalement à l'ouest, se trouvent une fausse-braie et une contregarde générale.
plan système bastionné
élévation elévation à travées
étages 1 étage carré ; étage de comble ; 1 étage carré
escaliers escalier de distribution extérieur : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie, sur voûte ; escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
gros-oeuvre pierre ; moellon
couverture (type) toit à longs pans brisés ; croupe ; pignon couvert
typologie fausse-braie ; contregarde
propriété propriété publique
type d'étude enquête thématique régionale (architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur)
rédacteur(s) Truttmann P. ; Faure-Vincent D.
référence IA05000127
  © Inventaire général, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
enquête 1987
date versement 1999/09/30
date mise à jour 2011/10/17
crédits photo Heller, Marc - © Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
 
service producteur Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-900] [901-1000] [1001-1100] [1101-1200] [1201-1300] [1301-1400] [1401-1500] [1501-1600] [1601-1700] [1701-1800] [1801-1900] [1901-2000] [2001-2100] [2101-2200] [2201-2300] [2301-2370]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((ingénieur) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0