Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 10

  Label XXe
édifice / site secteur urbain de la place Cassanyes-Anatole France ; HBM Saint-Jacques ; groupe scolaire Romain-Rolland ; immeuble
localisation Languedoc-Roussillon ; Pyrénées-Orientales ; Perpignan
adresse boulevard Anatole-France ; place Cassanyes ; avenue Georges-Guynemer ; avenue Jean-Mermoz
dénomination secteur urbain ; groupe scolaire ; immeuble à logements ; immeuble
époque de construction 1ère moitié 20e siècle
année 1932 ; 1953
auteur(s) Prudhomme Joseph (architecte); Martin Henri (architecte); Mas-Chancel Edouard (architecte)
historique Le secteur de la place Cassanyes et du boulevard Anatole-France peut être considéré comme un noeud urbain au départ de la route menant à Canet. Les premiers projets d'aménagement sont contemporains de l'opération des Remparts Nord et lui sont associés. Le grand boulevard remontant à l'est depuis la promenade des Platanes devait alors se retourner au sud vers la Citadelle ; les démolitions de la demi-lune et de la porte de Canet devaient libérer le grand espace de la future place Cassanyes et le terrain nécessaire à l'implantation de casernes. Ces grandes orientations sont reprises au début des années 1930, lorsque l'arasement de l'enceinte bastionnée, au sud de la citadelle, s'achève dans ce secteur, précisément. La place Cassanyes fait alors la jonction entre le lotissement médiéval de Saint-Jacques, dans l'ancienne ville, et le nouveau boulevard Anatole-France.
description Deux immeubles de J. Prudhomme marquent la place Cassanyes. Le n°2 est représentatif des immeubles de rapport encore emprunts de la tradition Beaux-Arts, enrichie des motifs de l'Art déco. A l'angle de la place et de la rue des Remparts-Saint-Jacques, les travées sont mises en évidence par la symétrie de la composition et le jeu des matériaux. Le n°8, plus tardif, introduit des éléments de modernité qui rappelent Muchir. Sur le boulevard Anatole-France se trouvent deux ensembles architecturaux majeurs : le premier groupe d'HBM construit à Perpignan et un groupe scolaire. Le groupe d'habitations à bon marché Saint-Jacques est implanté sur une parcelle triangulaire : l'architecte H. Martin ménage une perspective en profondeur mettant en évidence les trois plans successifs des corps de bâtiments alignés sur le boulevard, implantés sur cour et en fond de parcelle. Outre les boutiques et les garages, le projet de 1932 intégrait une pouponnière avec un préau, un lavoir et un étendoir. La première cour donne accès aux dix cages d'escalier des corps de bâtiment sur le boulevard et sur cour ; la seconde, dite cour des jeux, dessert les trois cages du corps de bâtiment en fond de parcelle. En élévation, la tripartition traditionnelle est suggérée par un bandeau continu entre le rez-de-chaussée et le premier étage, et par le dernier étage traité en couronnement par un jeu de faux colombage. La façade principale, plus architecturée, intègre des balcons et des avant-corps en surplomb, couronnés par des colonnes jumelées supportant des auvents. Par son implantation et la perspective sur l'entrée, ce programme de logement populaire présente un caractère monumental. Le groupe scolaire, qu'E. Mas-Chancel bâtit en 1936-1939, rassemble trois écoles, maternelle, de filles et de garçons pour le quartier Saint-Jacques. L'implantation des bâtiments ménage deux cours dans la parcelle, et une cour antérieure s'ouvre au carrefour des deux avenues, dans l'axe de symétrie de l'ensemble. Les entrées distinctes sont mises en valeur dans trois bâtiments en brique rouge avec portail et jeu de pilastre en béton moulé, tandis qu'un simple soubassement continu en galet unifie l'ensemble. En écho à la tradition régionaliste chère à Mas-Chancel, les baies en plein cintre jumelées avec chapiteau, qui surmontent les deux entrées principales des filles et des garçons, soulignent le caractère officiel et neutre de la composition architecturale.
propriété propriété privée; propriété publique
type d'étude label patrimoine du XXe siècle
date labellisation 2014/12/09 : label patrimoine du XXe siècle
rédacteur(s) Lochard Thierry ; François Michèle
référence EA66000007
  © Monuments historiques
enquête 2014
date versement 2015/05/19
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-800] [801-900] [901-1000] [1001-1100] [1101-1200] [1201-1300] [1301-1400] [1401-1500] [1501-1600] [1601-1700] [1701-1800] [1801-1900] [1901-2000] [2001-2100] [2101-2200] [2201-2300] [2301-2400] [2401-2500] [2501-2600] [2601-2700] [2701-2800] [2801-2900] [2901-3000] [3001-3100] [3101-3200] [3201-3300] [3301-3400] [3401-3500] [3501-3600] [3601-3700] [3701-3800] [3801-3900] [3901-4000] [4001-4100] [4101-4200] [4201-4300] [4301-4400] [4401-4500] [4501-4600] [4601-4700] [4701-4800] [4801-4900] [4901-5000] [5001-5100] [5101-5200] [5201-5300] [5301-5400] [5401-5500] [5501-5600] [5601-5700] [5701-5800] [5801-5900] [5901-6000] [6001-6100] [6101-6200] [6201-6300] [6301-6400] [6401-6500] [6501-6600] [6601-6700] [6701-6800] [6801-6900] [6901-7000] [7001-7100] [7101-7200] [7201-7300] [7301-7400] [7401-7500] [7501-7600] [7601-7700] [7701-7800] [7801-7900] [7901-8000] [8001-8100] [8101-8200] [8201-8300] [8301-8400] [8401-8500] [8501-8600] [8601-8700] [8701-8800] [8801-8900] [8901-9000] [9001-9100] [9101-9200] [9201-9300] [9301-9400] [9401-9500] [9501-9600] [9601-9700] [9701-9800] [9801-9900] [9901-10000] [10001-10100] [10101-10200] [10201-10300] [10301-10400] [10401-10500] [10501-10600] [10601-10700] [10701-10800] [10801-10900] [10901-11000] [11001-11100] [11101-11200] [11201-11300] [11301-11400] [11401-11500] [11501-11600] [11601-11700] [11701-11800] [11801-11900] [11901-12000] [12001-12100] [12101-12200] [12201-12300] [12301-12400] [12401-12500] [12501-12600] [12601-12700] [12701-12800] [12801-12900] [12901-13000] [13001-13100] [13101-13200] [13201-13300] [13301-13400] [13401-13500] [13501-13600] [13601-13700] [13701-13800] [13801-13900] [13901-14000] [14001-14100] [14101-14200] [14201-14300] [14301-14400] [14401-14500] [14501-14600] [14601-14700] [14701-14800] [14801-14900] [14901-15000] [15001-15100] [15101-15200] [15201-15300] [15301-15400] [15401-15500] [15501-15600] [15601-15700] [15701-15800] [15801-15900] [15901-16000] [16001-16100] [16101-16200] [16201-16300] [16301-16400] [16401-16500] [16501-16600] [16601-16700] [16701-16800] [16801-16900] [16901-17000] [17001-17100] [17101-17200] [17201-17300] [17301-17400] [17401-17500] [17501-17600] [17601-17700] [17701-17800] [17801-17900] [17901-18000] [18001-18100] [18101-18200] [18201-18300] [18301-18400] [18401-18500] [18501-18600] [18601-18700] [18701-18800] [18801-18900] [18901-19000] [19001-19100] [19101-19200] [19201-19300] [19301-19400] [19401-19500] [19501-19600] [19601-19700] [19701-19800] [19801-19900] [19901-20000] [20001-20100] [20101-20200] [20201-20300] [20301-20400] [20401-20500] [20501-20600] [20601-20700] [20701-20800] [20801-20900] [20901-21000] [21001-21100] [21101-21200] [21201-21300] [21301-21400] [21401-21500] [21501-21600] [21601-21700] [21701-21800] [21801-21900] [21901-22000] [22001-22100] [22101-22200] [22201-22300] [22301-22400] [22401-22475]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((architecte) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0