Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 38

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site maison de villégiature dite Villa Cliff'house, puis Villa Cliff'house Isoletta, puis Villa L'Isolée, puis Villa Casa Mayon
localisation Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-Maritimes ; Eze
aire d'étude Villefranche-sur-Mer
lieu-dit Cap Estel
adresse R.N. 559
dénomination maison
parties non étudiées communs ; garage ; plage artificielle ; pavillon de jardin ; maison ; jardin d'agrément
époque de construction 1er quart 20e siècle
siècle détail 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
année 1906 ; 1921 ; 1929 ; 1936 ; 1956
auteur(s) Lorenzi (entrepreneur) ; Bovis Louis (architecte) ; Mangin H. (architecte) ; Sanes P. (architecte) ; Page Russel (architecte paysagiste)
personnalité(s) Belmont, marquis de (commanditaire) ; Troubetzkoy, prince (commanditaire) ; Bounin Gustave (commanditaire)
historique La villa est construite en 1906 par un architecte inconnu, pour Gustave Bounin. Le garage est réalisé vers 1910, par l'entrepreneur Lorenzi (Beaulieu). La villa est vendue en 1914. Elle est modifiée et renommée Cliff'House Isoletta. Le garage est aménagé en communs. L'ensemble est vendu en 1921 au marquis de Belmont qui fait construire un nouveau garage par l'architecte Bovis (Beaulieu) , puis commande en 1929 un projet de seconde villa (non réalisé) aux architectes Mangin et Sanes (Nice). En 1936, les communs sont détachés et aménagés en villa appelée L'Isolée. En 1956, le princeTroubetzkoy reconstitue l'ensemble de l'édifice et l'appelle Casa Mayon. Les deux villas sont modifiées, et un pavillon de bains avec une plage artificielle est créé. Le jardin est aménagé par l'architecte paysagiste Russel Page.
description La villa de 1906, à l'ouest de la parcelle, a un plan en U, deux étages de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et une façade ordonnancée. Le garage aménagé a deux niveaux dont un étage de soubassement. La villa L'Isolée a trois niveaux dont un étage de soubassement. Le pavillon de bains en soubassement est partiellement en porte-à-faux. Son volume régulier, vitré, est couvert d'une dalle en béton portée par six piliers. Il est lié à la plage par un escalier tournant. Le jardin à l'anglaise s'étend en terrasses jusqu'à la mer.
Projet de 1929 : plan régulier en L sur trois niveaux dont un sous-sol. Elévations nord et ouest ordonnancées. Le sous-sol avec escalier de service tournant avec jour, abrite trois chambres de domestiques, w.-c., salle de repassage, cave, salle des gens, cuisine, office avec monte-plat, lingerie et chaufferie ; le rez-de-chaussée : vestibule, avec escalier tournant, vestiaire avec w.-c., séjour d'angle ouvert sur galerie, appartement du marquis (chambre, bibliothèque, salle de bains et vestiaire) ; l'étage : appartement de madame (deux chambres avec balcon, salle de bains avec w.-c., séjour d'angle avec terrasse, lingerie). L'escalier de service abouti au toit terrasse orné de pergolas. Le jardin, irrégulier, est organisé en terrasses.
plan jardin irrégulier
élévation élévation à travées ; élévation ordonnancée ; jardin en terrasses
étages 2 étages de soubassement ; rez-de-chaussée surélevé ; 1 étage carré ; sous-sol
escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, suspendu ; escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie ; escalier isolé : escalier droit, en maçonnerie
gros-oeuvre ciment ; maçonnerie ; béton armé ; enduit ; verre
couverture (type) terrasse
couverture (matériau) ciment en couverture
décor vitrail ; sculpture ; ferronnerie
représentation ornement géométrique ; ordre dorique
  sujet : motifs géométriques, en verre ; support : vitrail sur façade nord ; support : motifs géométriques, en ferronnerie ; support : porte sur façade nord ; sujet : motifs géométriques, sculptés ; support : panneaux sur façades nord et ouest ; sujet : ordre dorique, sculpté ; support : colonnes jumelées de la galerie et loggia.
typologie plan-masse régulier ; volumétrie régulière ; élévation avec axe ; caractère moderne
état restauré ; oeuvre non réalisée
propriété propriété privée
type d'étude recensement du patrimoine balnéaire
rédacteur(s) Del Rosso Laurent
référence IA06000887
  © Inventaire général, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur ; © Conseil général des Alpes-Maritimes
enquête 1998
date versement 2001/12/27
date mise à jour 2008/12/04
crédits photo Heller, Marc - © Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
 
service producteur Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-373]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((architecte paysagiste) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0