Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 5

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Magasin de l'armurier Auguste Coutolleau
localisation Pays de la Loire ; Maine-et-Loire ; Angers
aire d'étude Angers extra-muros
lieu-dit Centre-ville (quartier)
adresse 6 boulevard du Maréchal-Foch
dénomination magasin de commerce
parties non étudiées hôtel ; cour ; jardin
éléments remarquables élévation ; pièce
époque de construction 4e quart 19e siècle
année 1883 ; 1896
auteur(s) Guimard Hector (architecte) ; Balet F. (ferronnier)
personnalité(s) Coutolleau Auguste (commanditaire)
historique L'armurier Auguste Coutolleau, originaire de Cholet, établi d'abord rue Baudrière puis place du Ralliement, s'installe dans les années 1890 sur le boulevard de Saumur (aujourd'hui du Maréchal-Foch). Il s'implante sur une parcelle entre le boulevard et la rue Grandet, dans un hôtel particulier construit vers 1883, issu d'un démembrement d'un hôtel plus vaste, d'époque Restauration. Auguste Coutolleau commande à l'architecte parisien Hector Guimard la conception d'un magasin à établir sur le jardin ouvrant sur le boulevard. Les circonstances du choix du célèbre propagandiste de l'Art Nouveau, dont la clientèle est quasi exclusivement parisienne, sont malheureusement inconnues. Les plans sont datés de 1896 et 1897, la réalisation commencée en 1897 est achevée l'année suivante, sous la supervision de l'architecte d'opération Alexandre Goujon. Les collaborateurs sont les artisans habituels de Guimard qui travaillent au même moment au Castel Béranger à Paris, au premier rang desquels le ferronnier-serrurier F. Balet. Le magasin reste une armurerie jusqu'au décès d'Auguste Coutolleau en 1919, puis devient la Librairie du boulevard qui y opère des modifications intérieures mais sans altérer la façade. En 1929, par contre, les établissements de cycles Guillet détruisent le magasin, ne conservant que la structure avec le toit-terrasse en béton. Ce nouveau commerce dessiné dans le style Art Déco par l'architecte Henri Jamard ne subsiste également qu'une trentaine d'années : au début des années 1960, un immeuble de rapport fait table rase de toute la parcelle - magasin et hôtel -, à l'exception de la cour sur la rue Grandet, qui avait été détachée en 1920 pour un petit immeuble de bureaux toujours en place (5-5 bis, rue Grandet, étudié). Seul souvenir tangible de l'oeuvre d'Hector Guimard, la porte d'entrée du magasin est réapparue à l'Hôtel Drouot en 1989, acquise par le Musée d'Orsay.
description Le magasin est constitué d'un bâtiment de plan massé implanté sur l'ancien jardin d'un hôtel particulier : il se compose d'un sous-sol et d'un rez-de-chaussée couvert d'un toit-terrasse en béton sur lequel a été reporté le jardin sous forme de plantations. La façade est constituée de deux piliers latéraux en tuffeau portant une poutre de fer au devant de la terrasse de béton du toit : cette structure en portique encadre la devanture en bois, à la composition ordonnancée et positionnée en retrait. Les murs latéraux sont les murs de clôture de la parcelle, en moellon de schiste ; l'élévation postérieure donnant sur une petite cour la séparant de l'hôtel est en tuffeau avec un petit cabinet en encorbellement en brique contenant les toilettes. Un petit escalier en bois tournant mène au sous-sol et au cabinet de toilette surélévé.
élévation élévation ordonnancée
étages sous-sol ; en rez-de-chaussée
escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente, suspendu
gros-oeuvre bois ; fer ; schiste ; moellon ; tuffeau ; brique ; appareil mixte
couverture (type) terrasse
couverture (matériau) béton en couverture
décor menuiserie ; ferronnerie ; vitrail
représentation arabesque
  L'ensemble de l'ornementation, menuiseries, ferronneries, vitraux de la devanture, des portes et cloisons intérieures, sont à motifs d'arabesques Art Nouveau en coup de fouet. Les meubles-présentoirs, qui font partie intrinsèquement de l'aménagement intérieur, sont de même conception.
état détruit
type d'étude inventaire préliminaire
rédacteur(s) Letellier-d'Espinose Dominique ; Biguet Olivier
référence IA49001108
  © Région Pays de la Loire - Inventaire général ; © Ville d'Angers
enquête 2001
date versement 2008/07/05
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97

Requête ((GUIMARD Hector) :AUTR )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0