Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 2

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Usine de construction automobile dite usine de construction automobile Clément-Bayard, puis André-Citroën.
localisation Ile-de-France ; Hauts-de-Seine ; Levallois-Perret
aire d'étude Levallois-Perret
adresse 48 à 58 quai Michelet ; 136 à 140 rue Anatole-France ; 20 rue Greffulhe
hydrographie Seine (la)
dénomination usine de construction automobile
édifice contenant ensemble de construction automobile dit usine Clément-Bayard, puis André-Citroën
4
parties non étudiées bureau d'entreprise ; salle des machines ; chaufferie ; cheminée d'usine ; atelier de fabrication ; magasin industriel ; entrepôt industriel ; chateau d'eau ; voie ferrée ; logement patronal ; cantine ; passage couvert
époque de construction 4e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle
siècle détail 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle
année 1897 ; 1904 ; 1924 ; 1949
auteur(s) Leneveu (ingénieur) ; Couselez A. (architecte) ;
historique Première usine de cycles puis d'automobiles construite par le capitaine Leneuveu, ingénieur architecte, pour Adolphe Clément ; A. Couselez à Puteaux construit la salle des machines, avec l'entreprise de construction E. Pantz à Paris ; cheminée en tôle de 20 mètres à tirage mécanique ; agrandissement de l'usine sur les terrains ouest et sud à partir de 1904 en même temps que la construction du château d'eau sur le quai et du bâtiment T pour l'exposition et la vente des automobiles. Après l'acquisition par Citroën, l'usine est agrandie par le service d'architecture en 1924 : bâtiment O pour le montage des autocars et des poids lourds. Le bâtiment Clément (parcelle K1) est d'abord un garage de taxis citroën puis un atelier de fabrication. Le bâtiment P de trois étages carrés est un atelier de peinture construit en 1949 ; utilisation jusqu'en 1980 d'un atelier rue Greffulhe (parcelle C 34) ; toute l'usine sauf cet atelier et la salle des machines a été démolie en 1988.
Un groupe turbo dynamo de 750 KW est signalé dans le bâtiment K en 1906, ainsi que des chaudières Babcock dans la chaufferie.
description Site industriel déservi par la Seine ; bâtiment A : pierre et brique, à deux étages carrés toit en terrasse ; batiment L en pierre et brique, toit à longs pans ; bâtiment K en pierre et brique, toit bombé avec lanterneau et voute en arc de cloître, pont roulant. Les bâtiments P et S sur la rue Wilson sont en pierre et brique, et le 1er étage sert de logement au chef cocher, et à l'ingénieur ; bâtiment T en béton armé et brique, 2 étages carrés et toit en terrasse ; atelier C en rez-de-chaussée sous shed ; bâtiment O en rez-de-chaussée et toit à longs pans à structure métallique, revêtement en briques grises, arcs en plein cintre. Surface du site en m2 : 83747
élévation élévation ordonnancée
étages 2 étages carrés
escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en fer-à-cheval, en charpente
gros-oeuvre pierre ; fer ; béton armé ; brique ; enduit
couverture (type) terrasse ; toit bombé ; Lanterneau ; toit à longs pans ; shed
couverture (matériau) tuile mécanique ; verre en couverture ; zinc en couverture ; matériau synthétique en couverture
couvrement voute en arc de cloître ; charpente métallique apparente
état détruit
propriété propriété publique
type d'étude repérage du patrimoine industriel
rédacteur(s) Smith P. ; Jantzen H.
référence IA92000365
  © Inventaire général
enquête 1988
date versement 1999/08/24
date mise à jour 2014/05/22
dossier en ligne
Contact service producteur
service producteur Conseil régional d'Ile-De-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
115, rue du Bac 75007 Paris - 01.53.85.59.93
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Requête ((ILE DE FRANCE) :LOCA,PLOC,INSEE ET (('19E S.') :SCLX,DATE ET ((SHED) :COUV ET (('DETRUIT') :ETAT ))))
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0