Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site châteaux d'eau
localisation Aquitaine ; Gironde ; Lormont
aire d'étude Lormont
dénomination château d'eau
collectifs 4 repérés ; 0 étudié
époque de construction 2e moitié 19e siècle ; 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
historique Les sources de la commune de Lormont ont toujours connu une célébrité due à la qualité de leur eau ; ainsi des fontaines étaient aménagées dans les caves de diverses demeures situées sur le flanc des coteaux ou dans les paluds. Mais les exigences industrielles, commerciales et publiques ont conduit à la construction de divers châteaux d'eau. La documentation préalable offre quelques informations concernant celui de Rouquey, dont la construction est liée à celle de l'usine Poliet et Chausson, et celui de Génicart. Un seul château d'eau, Camarde, date de la fin du 19e siècle, il est désaffecté actuellement mais toujours utilisable. Le château d'eau de Rouquey porte la date 1935, celui de la rue Abarrategui a été construit en 1951 ; le plus récent, Génicart, est construit en même temps que la ZUP de Lormont vers 1960 ; il a remplacé un château d'eau édifié en 1917 par l'armée américaine (tradition orale).
description Tous les châteaux d'eau sont situés sur le plateau. Le château d'eau de Rouquey est situé dans les vestiges du périmètre de l'usine Poliet et Chausson, 2 autres, Camarde et Abarrategui, sont dans les premières extensions du village ancien. Le niveau supérieur de l'élévation du château de la Camarde est à pans de bois ; le toit à deux pans est couvert de tuiles mécaniques comme les maisons environnantes. Les cuves en ciment d'Abarrategui et Rouquey sont portées par des fûts composés de poteaux de ciment ; chaque réservoir est en encorbellement et une échelle extérieure permet d'accéder à l'intérieur. Le château d'eau de Génicart est composé d'une cuve sphérique reposant sur un fût cylindrique recouverts d'aluminium. Situés dans des enclos fermés, Rouquey et Abarrategui, possèdent des annexes techniques non étudiées. Celles du château d'eau de Génicart sont situées dans un jardin public ; elles sont accompagnées d'un bassin et sont dissimulées sous des voûtes de béton recouvertes de terre.
gros-oeuvre pierre de taille ; pan de bois ; ciment ; aluminium
couverture (type) toit à deux pans
couverture (matériau) ciment en couverture ; tuile mécanique ; terre en couverture
propriété propriété de la commune
type d'étude inventaire topographique
rédacteur(s) Maffre Marie-Hélène
référence IA33001415
  © Inventaire général
enquête 2004
date versement 2006/11/24
date mise à jour 2008/11/13
crédits photo Dubau, Michel - © Région Aquitaine - Inventaire général
 
dossier en ligne
Contact service producteur
service producteur Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire
54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA33001415) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0