Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 2

  Monuments historiques
édifice / site Eglise Saint-Illide
localisation Auvergne ; Cantal ; Alleuze
dénomination église
époque de construction 12e siècle ; 15e siècle
historique Edifice du début du 12e siècle, saccagé par les routiers d'Aymerigot Marchés vers 1390, et relevé de ses ruines au siècle suivant. Son plan primitif est celui d'une nef barlongue de trois travées voûtées en plein cintre sur laquelle s'ouvre un choeur s'achevant par une abside semi-circulaire surmontée d'un cul-de-four. Les dévastations du 14e siècle ne laissèrent que l'abside et les parois de la nef. Au début du 15e siècle, reconstruction d'un plafond en bois dans la nef, ouverture de chapelles voûtées d'ogives de chaque côté de la travée proche du choeur, érection partielle du clocher sur le pignon ouest, mise en place du porche dans la seconde travée de la nef. L'arc triomphal repose sur les chapiteaux, ornés de rangées de fruits ou de feuilles, de colonnes à base attique. Ajout d'une sacristie, reconstruite en 1824. Le clocher, de plan rectangulaire, présente sur chaque face du beffroi une baie en plein cintre. La cloche porte la date de 1558.
décor sculpture ; peinture
propriété propriété de la commune
protection MH 1927/03/09 : inscrit MH
  Eglise : inscription par arrêté du 9 mars 1927
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00093432
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/08/27
date mise à jour 2014/01/16
crédits photo Roucher (photographe) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1 2 3

Requête ((15002) :INSEE )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0