Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 68

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site jardin d'agrément de l'Hôtel Beau Site
localisation Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-Maritimes ; Cannes
aire d'étude Cannes centre
adresse 13 boulevard Beausite
dénomination jardin d'agrément
édifice contenant Hôtel Beau Site
4
parties non étudiées kiosque ; court de tennis ; avenue de jardin ; tonnelle
jardin pièce de gazon ; plate-bande ; groupe d'arbres
époque de construction 2e quart 19e siècle ; 3e quart 19e siècle
siècle détail 3e quart 19e siècle ; 4e quart 19e siècle
année 1840 ; 1868 ; 1881
auteur(s) maître d'oeuvre inconnu
personnalité(s) Aymard Rollet François (commanditaire)
Gougoltz Georges (commanditaire)
Renshaw frères (personnage célèbre)
historique Ce jardin hérite sans doute de celui du château construit en 1840 pour François Aymard Rollet. M. Court, parfumeur à Grasse, donne son nom au château qu'il vend en 1867 à l'hôtelier suisse Georges Gougoltz. Celui-ci achète en 1868 des terrains à la Société PLM et fait agrandir l'édifice pour l'aménager en hôtel. En 1881 les frères Renshaw tracent 3 courts de tennis, parmi les 1ers à Cannes et de grand renom. Le jardin de l'Hôtel de l'Estérel, ensuite annexé, est retracé : son avenue sinueuse est allongée et remplace celle de la villa Reine Marie. elle est rétablie en 1943 lorsque le jardin est loti.
description Au sud de l'hôtel le jardin paysager de 1, 2 ha, de tracé très fragmenté vers 1883, était constitué de pièces de gazon parsemées de nombreux palmiers, phoenix canariensis, dattiers, jubea chilensis, washingtonia robusta, chamoerops humilis, ainsi que d'orangers, d'aloès et de plates-bandes fleuries. On avait entouré un des plus vieux dattiers d'un banc circulaire. L'avenue héritée du jardin du château serpentait depuis la route de Fréjus vers l'ancienne entrée de l'hôtel. Au sud s'étendait une aire de jeu avec un portique d'agrès et des balançoires. Un kiosque s'élevait en bordure de l'avenue. La villa Reine Marie jouissait d'un tracé et d'une avenue d'accès à part qui, supprimée lors de l'annexion de l'Hôtel de l'Estérel, fut remplacée par 2 nouveaux courts de tennis. Aux 3 courts des frères Renshaw situés dans l'angle sud-est du jardin depuis 1881 on en ajouta un 4e, le tout bordé au nord et à l'ouest de tonnelles servant de tribunes aux spectateurs. Le jardin qui paraît avoir été simplifié possédait aussi une mare créée entre les tennis et l'hôtel.
plan jardin irrégulier
élévation jardin en pente
état vestiges
propriété propriété privée
type d'étude recensement du patrimoine balnéaire
rédacteur(s) Fray François
référence IA06000736
  © Inventaire général, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
enquête 1982
date versement 2001/02/09
date mise à jour 2007/03/12
service producteur Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.
[1-100] [101-200] [201-300] [301-400] [401-500] [501-600] [601-700] [701-725]

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100

Requête ((06029) :INSEE )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0