Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Hospice de la Grave
localisation Midi-Pyrénées ; Haute-garonne ; Toulouse
adresse rue du Pont-Saint-Pierre
dénomination hospice
éléments protégés MH chapelle ; cour ; pharmacie ; porte ; pavillon ; colonnade ; élévation ; toiture ; terrain ; décor intérieur
époque de construction 16e siècle ; 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle
année 1758 ; 1845
auteur(s) Nelli (maître de l'oeuvre) ; Delor (maître de l'oeuvre)
historique Anciennement réservé aux pestiférés, l'hôpital de la Grave reçoit son nom en 1647 alors qu'il devient établissement refuge où sont réunis tous les pauvres et mendiants de la ville afin d'y recevoir soins et instruction. Les plus anciennes mentions remontent au 12e siècle. Au 19e siècle, de nouveaux services médicaux (maternité) se développent. Chapelle Saint-Joseph : 3e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle, par Nelli et Delor. Situés dans le prolongement du portail monumental, les deux pigeonniers ou pavillons d'entrée marquaient l'entrée du secteur psychiatrique. Le bâtiment des Dames de la Porte, sur la cour Sainte-Jeanne, est un édifice du 18e siècle, rectangulaire à deux étages, sur péristyle de pierre. Au sud-est de l'ancienne cour Saint-André, un bâtiment du 16e siècle présente des fenêtres à meneaux. L'ancienne pharmacie, à l'angle sud-est de la cour Saint-Joseph, est entièrement revêtue de boiseries, l'ensemble datant du début du 19e siècle.
décor sculpture ; menuiserie
propriété propriété d'un établissement public régional
protection MH 1978/07/17 : classé MH ; 1986/10/31 : inscrit MH ; 1988/12/05 : classé MH
  Chapelle Saint-Joseph (cad. AD 20) : classement par arrêté du 17 juillet 1978 ; Façades de l'ensemble des bâtiments longeant la Garonne et disposés autour des cours Saint-Joseph, Sainte-Monique, de la Maternité et Sainte-Anne (sauf celles classées) et toutes les toitures de ces bâtiments ; façades et toitures des deux anciens pavillons d'entrée, des vestiges d'un bâtiment du 16e siècle et du bâtiment à colonnade des Dames-de-la-Porte ; grande salle voûtée du 17e siècle à l'intérieur de l'aile sur la Garonne (cad. AD 20) : inscription par arrêté du 31 octobre 1986 ; Toutes les façades donnant sur les bords de la Garonne et sur les cours Saint-Joseph, Sainte-Monique, de la Maternité et Sainte-Anne, ainsi que le sol de ces cours ; à l'intérieur de l'aile sur la Garonne : ancienne pharmacie, y compris ses boiseries et son parquet en marqueterie et la porte à linteau sculpté donnant accès à la grande salle voûtée du 17s (cad. AD 20) : classement par arrêté du 5 décembre 1988
visite utilisation cultuelle ; ouvert au public
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00094529
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/08/30
date mise à jour 2015/10/13
crédits photo Hurault, Charles - Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00094529) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0