Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Ancien camp concentrationnaire de Natzweiler-Struthof, actuellement musée des Déportés
localisation Alsace ; Bas-Rhin ; Natzwiller
destinations successives musée
dénomination camp de concentration ; prison
époque de construction 2e quart 20e siècle
année 1941
auteur(s) Fenaux Lucien (sculpteur)
personnalité(s) Monnet Bertrand (commanditaire)
historique Camp construit par les allemands à partir de mai 1941 ; des baraquements en planches de bois sont prévus pour 4000 détenus. Le poste de commandement du camp s'installe dans un petit hôtel de sports d'hiver. Un total de 17 405 prisonniers aurait séjourné ou transité par ce camp. Libéré le 22 novembre 1944, le camp est utilisé jusqu'en 1949 par l'administration pénitentiaire française. Les vestiges du camp, y compris la grange abritant la chambre à gaz, sont protégés à l'instigation de Bertrand Monnet, architecte en chef des monuments historiques et auteur, en 1960, du mémorial du camp (sculpture par Lucien Fenaux). La baraque numéro 1, reconstruite après un attentat en 1976, abrite aujourd'hui un musée qui regroupe divers objets recueillis dans le camp et retrace l'histoire du national-socialisme.
propriété propriété de l'Etat ; propriété de la commune ; propriété privée
protection MH 1951/08/07 : classé MH ; 2011/11/03 : classé MH
  Immeuble dans lequel avait été aménagé la chambre à gaz du camp : classement par décret du 7 août 1951 - En totalité, l'ensemble du périmètre de l'ancien KL représenté par une zone jaune sur le plan annexé à l'arrêté et comprenant notamment : pour le camp-bas : l'hôtel du Struthof, son annexe comprenant la chambre à gaz, le chemin des déportés, la dalle de l'ancien crématoire mobile ; pour le camp-haut : la double enceinte intérieure, la totalité de l'ancienne enceinte extérieure incluant toutes les terrasses ayant porté des baraques jusqu'à la RD 130, la Kartoffelkeller, la villa Ehret, le Ravin de la Mort, les blocks encore en place, la sablière, le chemin des Déportés ; pour la carrière : l'ensemble du périmètre aménagé par les déportés, les vestiges des constructions existantes à l'ouest, les galeries creusées dans la roche à l'est ; pour les accès et circulation : tous les chemins terrassés par les déportés ; pour les équipements techniques : le château d'eau et le transformateur électrique (cad. 07 2 à 6, 7A, 7B 7C, 7D, 8 à 11, 12a, 12b, 13 à 20 ; 08 6 ; 09 1 à 5, 65) : classement par arrêté du 3 novembre 2011
site protégé site inscrit
intérêt oeuvre Carrières situées aux abords du camp : site inscrit 28/02/1955 (arrêté).
visite ouvert au public
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00084818
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/06/16
date mise à jour 2016/01/11
crédits photo Mas, Emmanuel-Louis (photographe) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
autre dossier dossier d'inventaire
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00084818) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0