Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site Usine de produits chimiques dite La Cornubia, puis Cornubia S.A.
localisation Aquitaine ; Gironde ; Bordeaux
aire d'étude Gironde
adresse 85 quai de Brazza
dénomination usine de produits chimiques
parties non étudiées atelier de fabrication ; fonderie ; entrepôt commercial ; magasin industriel ; laboratoire ; bureau d'entreprise ; cheminée d'usine
époque de construction 1er quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle ; 4e quart 20e siècle
année 1906 ; 1907 ; 1920 ; 1952 ; 1978
auteur(s) maître d'oeuvre inconnu
personnalité(s) Stein et Poubaix (four industriel)
historique La Cornubia, spécialisée dans la fabrication de sulfate de cuivre et de fongicides, est installée à Bordeaux depuis 1906. Filiale française de la maison anglaise Dennis Brothers, créée en 1860 près de Macclesfield, La Cornubia s'implante sur la rive droite de la Garonne par commodité pour ses approvisionnements par voies fluviale et maritime. En outre, elle bénéficie de la proximité des autres industries chimiques avec lesquelles elle entretient des relations d'échanges. Déjà agrandi en 1911, l'ensemble est doté d'une fonderie, en 1920, qui sera modernisée en 1952. En 1920, la production annuelle est de 30 000 tonnes. La grenaille de cuivre (importée d'Angleterre) est traitée par l'acide sulfurique, produit à l'usine également. A partir des années 1950, pour faire face à la forte concurrence des produits de synthèse, l'entreprise doit diversifier sa production. La société est équipée, en 1980, pour produire annuellement 11 000 tonnes de sulfate de cuivre dont la moitié est destinée à l'exportation. Seul fabricant français de sulfate de cuivre et premier producteur de " bouillie bordelaise " (mélange de sulfate de cuivre et de chaux) , la Cornubia a produit, en 1992, 14 000 tonnes de sulfate de cuivre et 2 500 tonnes de fongicides cupriques. Région viticole, le Sud-Ouest a toujours été le centre le plus important de consommation de sulfate de cuivre, considéré comme le meilleur anticryptogamique pour traiter les vignes dans une région à climat humide. La société est en passe d'obtenir, très prochainement, la norme ISO 9003. Elle distribue ses fabrications sous la marque Macclesfield et Macc.
1920 : la fonderie est équipée de 2 fours rotatifs et d'un four de type Water-Jacket pour traiter les laitons ; 1952 : la fonderie, modernisée, comporte deux fours rotatifs Stein et Poubaix, de 2, 5 tonnes chacun ; actuellement, le parc de machines a moins de 10 ans et le matériel est souvent construit spécifiquement pour l'entreprise.
200 ouvriers en 1920, 65 salariés en 1978, 85 en 1980 et 34 salariés en 1986. 1995 : 60 employés dont 40 à la production, 5 personnes attachées au service commercial, 1 chercheur et 2 responsables qualité.
Existence d'un fonds d'archives privées.
description Site industriel desservi par voie navigable. Ateliers de fabrication : une partie en pan de bois et essentage de tôle, toit à longs pans et lanterneau en tuile mécanique et tôle ondulée, une partie en pan de fer et brique avec toit à longs pans actuellement en ciment amiante, une partie en pan de fer et essentage de tôle avec toit à longs pans en ciment amiante. Entrepôt commercial en pan de fer et brique avec toit à longs pans en ciment amiante. Magasin industriel en pan de bois, charpente en bois cintrée et essentage de planches ou de tôle avec toit à longs pans en tuile mécanique. Bureau à 1 étage carré et laboratoire : pierre avec toit à longs pans en tuile mécanique. Cheminée d'usine en brique, de section circulaire. Surface du site en m2 : 27000.
étages 1 étage carré
gros-oeuvre calcaire ; pierre ; brique ; bois ; pan de bois ; essentage de planches ; métal ; pan de fer ; essentage de tôle
couverture (type) toit à longs pans ; lanterneau
couverture (matériau) tuile mécanique ; ciment amiante en couverture ; tôle ondulée
couvrement charpente en bois apparente
typologie baie rectangulaire
propriété propriété privée
type d'étude repérage du patrimoine industriel
rédacteur(s) Kabouche Marie
référence IA00135748
  © Inventaire général
enquête 1995
date versement 1997/01/10
Contact service producteur
service producteur Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire
54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA00135748) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0