Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Inventaire général du patrimoine culturel
édifice / site église paroissiale Saint-Maurice
localisation Nord-Pas-de-Calais ; Nord ; Lille
aire d'étude Lille centre
adresse rue de Paris
dénomination église paroissiale
objets mobiliers
époque de construction 4e quart 14e siècle ; 1ère moitié 15e siècle ; 1er quart 17e siècle ; 3e quart 19e siècle
siècle détail 1ère moitié 16e siècle ; 1er quart 19e siècle
auteur(s) Canissié Philippe (architecte communal)
historique Les deux dernières travées de la nef et les trois travées centrales du transept remontent à la fin du 14e siècle. Le choeur, avec collatéraux, chapelles latérales orientales (aujourd'hui dédiées à la Vierge et à saint Joseph) , déambulatoire et chapelles rayonnantes, fut construit de 1421 environ à 1431. Durant le 15e siècle, la nef fut agrandie vers l'ouest et une tour fut construite (celle-ci, fortement délabrée, dut être détruite au début du 19e siècle). Vers 1500, le transept fut allongé pour prendre ses dimensions actuelles. Aux 16e et 17e siècles furent ajoutées les chapelles latérales à la nef et au choeur (de 1539 à 1544, côté nord, et de 1621 à 1660 au plus tard, côté sud). Toutes les voûtes, prévues dès l'origine, n'ont été montées qu'entre 1615 et 1623. Dans le même temps, la nef était surhaussée à la hauteur du choeur et une petite tour lanterne en bois, source de lumière, fut érigée à la croisée du transept. La tour lanterne fut supprimée en 1805 et remplacée par le "parapluie". Au 19e siècle, Philippe Cannissié (1779-1877) , architecte de la ville (1849-1867) , dirigea la restauration de l'église jusqu'à sa mort. Le monument lui doit son apparente homogénéité. Il fit construire les sacristies, élevées à l'est de l'édifice entre 1859 et 1863, et les trois travées occidentales de la nef avec le clocher (1867-1877).
description L'église présente de nos jours, en plan, une longue nef de 7 travées avec doubles collatéraux et tour dans oeuvre, un transept à peine saillant de 5 travées, un choeur de trois travées avec chevet à 5 pans, collatéraux, 4 chapelles latérales et déambulatoire intégrant trois chapelles rayonnantes. Il s'agit d'une église-halle : l'édifice ne comporte qu'un seul niveau d'élévation et tous les vaisseaux sont de même largeur et de même hauteur. La tour se termine par une flèche ajourée. Le décor intérieur flamboyant est sobre : les supports intérieurs principaux sont des colonnes avec chapiteaux à 2 rangs de feuilles de chou frisé. Le plan du chevet est original : le déambulatoire est joint aux chapelles rayonnantes par une même voûte, le mur du fond formant une sorte de paravent entièrement ajouré. Ce parti s'inspire de l'ancienne collégiale Saint-Pierre à Lille (détruite à la Révolution). Le fait de combiner, à la fin du Moyen-Age, la structure économique d'une église-halle avec un déambulatoire est extrêmement rare.
plan plan en croix latine
étages 5 vaisseaux
escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
gros-oeuvre calcaire ; grès ; pierre de taille
couverture (type) toit à longs pans ; flèche polygonale
couverture (matériau) ardoise ; pierre en couverture
couvrement voûte d'ogives
décor sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; vitrail (étudié dans la base Palissy)
représentation scène : religion chrétienne
état restauré
propriété propriété de la commune
protection MH 1914/04/18 : classé MH
type d'étude opération ponctuelle
rédacteur(s) Vienne Frédéric ; Chantal Julie
référence IA59001049
  © Inventaire général ; © Ville de Lille
enquête 2000
date versement 2002/09/25
date mise à jour 2012/02/27
crédits photo Petitberghien, Thierry - © Inventaire général, ADAGP
 
service producteur Conseil régional du Nord - Pas-de-Calais - DAIRE
151 Bd Hoover 59555 Lille Cedex - 03 28 82 67 40
autre dossier dossier de protection
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((IA59001049) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0