Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Hôtel de ville de Vincennes
localisation Ile-de-France ; Val-de-Marne ; Vincennes
adresse 53bis rue de Fontenay
dénomination hôtel de ville
éléments protégés MH élévation ; vestibule ; salle des fêtes ; salle des mariages ; escalier ; décor intérieur ; coupole
époque de construction 4e quart 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
année 1891 ; 1932
auteur(s) CALINAUD Eugène (architecte) ; QUAREZ Henri (architecte) ; LAPOSTOLLE Gustave (architecte) ; CHABAS Maurice (peintre) ; SAUPIQUE Georges (sculpteur) ; URBAIN Alexandre (peintre) ; ESPAGNAT Georges d'(peintre) ; RIGAL Jean-Jacques (peintre) ; DELORMOZ Paul (peintre) ; CORMIER Fernande (peintre)
historique Le premier hôtel de ville de Vincennes fut construit en 1847 par Jacques-Jean Clerget. L'accroissement de la population vincennoise poussa la ville à envisager la construction d'une nouvelle mairie. Le projet présenté par Eugène Calinaud, suite au concours lancé en 1887, est retenu. L'hôtel de ville est inauguré le 25 octobre 1891. Il est construit dans un style néo-Renaissance et s'inspire de celui de Paris. La salle des mariages présente un décor peint par Maurice Chabas ayant pour thème l'histoire de Vincennes. Dès 1924, l'agrandissement de l'hôtel de ville est décidé et confié à l'architecte municipal Henri Quarez, aidé de Gustave Lapostolle. Les travaux débutèrent en 1932 et l'inauguration eut lieu en 1935. L'agrandissement intérieur respecte l'architecture de Calinaud, mais le décor intérieur affiche un style des années 1930. L'escalier d'honneur est éclairé par une coupole en béton translucide de plus de 12 mètres de diamètre réalisée par la maison Dindeleux. La nouvelle salle des fêtes est entièrement décorée par des artistes de renom : le sculpteur Georges Saupique, les peintres Alexandre Urbain, Georges d'Espagnat, Jean-Jacques Rigal, Paul Delormoz, Fernande Cormier... et les établissements Brandt pour les ferronneries. Tout cet ensemble décoratif est encore en place aujourd'hui. En 1981, un nouveau centre administratif a été construit à proximité immédiate de l'ancien hôtel de ville, qui abrite toujours les bureaux du maire et de ses adjoints, le service des archives et conserve sa vocation de lieu de réception.
décor peinture ; sculpture ; mosaïque ; vitrail
propriété propriété de la commune
protection MH 1999/12/22 : inscrit MH ; 2000/09/26 : classé MH
  Façades et toitures de l'hôtel de ville ; hall d'entrée côté cours Marigny ; hall d'entrée côté rue de Fontenay ; salle des mariages (1891) ; salle des fêtes (1935) ; bureau du maire adjoint situé à l'angle sud-ouest du rez-de-chaussée (cad. E 1) : inscription par arrêté du 22 décembre 1999 - L'escalier d'honneur avec sa cage, y compris la coupole, et les trois portes permettant d'accéder à la salle des fêtes, ainsi que l'escalier secondaire, avec sa cage, aménagé dans la tourelle d'angle donnant sur la rue Renaud (cad. E 1) : classement par arrêté du 26 septembre 2000
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA94000011
  (c) Monuments historiques, 1999
date versement 2002/08/26
date mise à jour 2014/01/10
Contact service producteur
autre dossier dossier d'inventaire
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA94000011) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0