Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Sanatorium Martel de Janville
localisation Rhône-Alpes ; Haute-Savoie ; Passy
adresse 251 route Martel-de-Janville
dénomination sanatorium
éléments protégés MH parc ; chapelle ; décor intérieur
époque de construction 1ère moitié 20e siècle
année 1936
auteur(s) Le Même Henri-Jacques (architecte) ; Abraham Pol (architecte) ; Zarraga Angel (peintre)
historique Construit entre 1933 et 1936, ce sanatorium et le dernier d'une série de quatre établissements construits par les architectes Pol Abraham et Henri-Jacques Le Même. L'édifice est le parfait exemple du sanatorium "bloc" tel qu'il est développé partout en Europe dès le début des années trente. Si le développement d'une aile sud principale et d'une aile nord perpendiculaire reproduit un plan en T caractéristique des sanatoriums des années trente, au contraire le désaxement du bâtiment et l'aile surélevée des officiers rompent avec le schéma symétrique traditionnel. Le sanatorium se compose d'un bâtiment unique accueillant les patients et l'essentiel des services. L'accès au bâtiment se fait depuis le nord, par la cour des sous-officiers. Au sud se trouve la terrasse artificielle aménagée pour la promenade. Les bâtiments annexes comprennent une villa pour le médecin directeur, une boulangerie conciergerie, des ateliers et garages dans la cour de service. L'aile principale au sud contient les chambres avec leur cure. Dans un avant-corps central sont disposés la bibliothèque, les salons, l'accueil et la salle à manger des militaires. Cette aile principale est reliée à une aile nord regroupant l'essentiel des services du bâtiment : chaufferie, buanderie, cuisines et économat, service médical, chambres et espaces des soeurs et infirmières. Cette aile nord est couronnée par la chapelle. La hiérarchie militaire correspondant aux deux catégories de patients (officiers et sous-officiers) imposait une stricte séparation des espaces et donc un dédoublement des fonctions selon un modèle courant dans l'architecture sanatoriale de cette époque. L'ensemble du mobilier des chambres, à l'exception de la chaise longue, a été dessiné et réalisé par les ateliers Jean Prouvé.
décor peinture
propriété propriété d'une société privée
protection MH 2008/05/15 : inscrit MH
  Le sanatorium, intérieur et extérieur, ainsi que le parc qui l'entoure (cad. B 1753, 1754, 1758) : inscription par arrêté du 15 mai 2008
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA74000012
  © Monuments historiques
date versement 2009/05/19
date mise à jour 2014/01/16
crédits photo © Monuments historiques
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA74000012) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0