Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Villa dite Stempel
localisation Alsace ; Bas-Rhin ; Strasbourg
adresse 4 rue Erckmann-Chatrian
dénomination maison
éléments protégés MH décor intérieur ; salon ; vestibule ; cheminée ; escalier ; grille ; clôture
époque de construction 1er quart 20e siècle
année 1902
auteur(s) Lütke Frantz (architecte) ; Backes Heinrich (architecte)
historique Villa commandée en 1902. Les travaux sont achevés en 1903. Il s'agit d'un hôtel particulier construit par Lûtcke & Backes. Les dégâts occasionnés par le bombardement du 25 mai 1944, ont largement altéré les élévations de la façade antérieure, mais n'ont pas affecté le caractère du lanternon Jugendstil qui détermine le plan centré. L'intérêt majeur de la villa réside dans le second œuvre et le décor de ses parties intérieures qui juxtaposent un vestibule Jugendstil à un salon néo-baroque à décor plafonnant peint sur un thème wagnérien, aux côtés d'un hall à décor sinisant et orientalisant.
décor vitrail ; peinture ; ferronnerie ; menuiserie
propriété propriété d'une personne privée
protection MH 2008/04/09 : inscrit MH
  La villa en totalité : façades, toitures et parties intérieures ; vitraux et verres colorés ; décors peints du salon néo-baroque et du hall orientalisant ; ferronneries ; boiseries et huisseries ; cheminées ; escaliers ; carrelages et parquets ; grilles de clôture ainsi que tout autre élément constitutif de la villa (cad. 96 27) : inscription par arrêté du 9 avril 2008
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA67000079
  © Monuments historiques
date versement 2009/05/19
date mise à jour 2014/01/16
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA67000079) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0