Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Manoir de la Belle-Noë
localisation Bretagne ; Ille-et-Vilaine ; Dol-de-Bretagne
lieu-dit Belle-Noë
dénomination manoir
éléments protégés MH logis ; dépendance ; puits ; portail ; terrasse ; cour ; fossé ; jardin ; allée ; mur de soutènement
époque de construction 1ère moitié 18e siècle
historique Manoir construit au début du 18e siècle, regroupant une demeure et divers dépendances anciennement agricoles. La demeure associe un corps central de plan allongé et deux pavillons latéraux en légère saillie, organisés selon le principe de symétrie. Deux terrasses encadrent la demeure à l'ouest et à l'est. L'accès aux pièces de réception se fait directement depuis la terrasse occidentale par un pont dormant qui enjambe un fossé formant cour anglaise. Cette cour permet un accès de plain pied aux pièces communes et aux caves, et assure la liaison entre les dépendances réparties au nord et au sud du logis, dont une écurie en pan de bois et un fournil à double four.
propriété propriété d'une personne privée
protection MH 2006/01/06 : inscrit MH
  Le manoir, à savoir le logis en totalité, l'ensemble des bâtiments de dépendances en totalité, le puits et les vestiges du portail d'entrée, le terrain d'assiette avec ses terrasses, murs de soutènement, cours, fossés, anciens jardins et allées compris dans l'unité foncière actuelle (cad. AD 76 à 82, 143, 149) : inscription par arrêté du 6 janvier 2006
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA35000028
  © Monuments historiques
date versement 2007/07/17
date mise à jour 2014/01/16
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA35000028) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0