Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Château de Bonrepos
localisation Midi-Pyrénées ; Haute-garonne ; Bonrepos-Riquet
dénomination château
éléments protégés MH parc ; jardin ; orangerie ; communs ; terrasse ; cour ; pont ; fossé ; installation hydraulique
époque de construction 3e quart 17e siècle
année 1654
auteur(s) Roux Isaac (maître maçon) ; Riquet Pierre-Paul (ingénieur)
historique La Seigneurie de Bonrepos a été acquise par Pierre-Paul Riquet en 1651. Château reconstruit de 1654 à 1666 par le maçon de Revel, Isaac Roux, sur un vieux site castral (plate-forme entourée de fossés). Corps rectangulaire cantonné de tours carrées sur la façade antérieure et de tourelles sur la façade arrière. Peu d'éléments du décor du 17e siècle subsistent, le château ayant été remis au goût du jour au 18e et au 19e siècles. Dans le parc, Riquet a préparé la construction du canal du Midi. Il a utilisé les dispositions naturelles (sources, déclivité, ...) du parc pour expérimenter les différentes techniques utilisées pour le canal du Midi (principe du captage, ...).
propriété propriété de la commune
protection MH 2008/07/31 : classé MH
  Le château avec ses fossés et les deux ponts qui les enjambent, les deux cours antérieures ouest, la terrasse sud, les bâtiments des communs, l'orangerie, les jardins et le parc dans lequel sont conservés les aménagements hydrauliques conçus par Riquet (cad. A 166, 167, 172, 173, 188 à 190, 467 à 469) : classement par arrêté du 31 juillet 2008
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA31000036
  © Monuments historiques, 1999
date versement 2001/08/31
date mise à jour 2014/01/10
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA31000036) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0