Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Ruines du château de Saint-Martin de Toques
localisation Languedoc-Roussillon ; Aude ; Bizanet
dénomination château
époque de construction 12e siècle ; 14e siècle
historique Mentionné dès 978, le château appartenait aux vicomtes de Narbonne. Dans l'enceinte, une chapelle était le siège d'une rectorie du diocèse de Narbonne, rattachée pour les redevances à la baylie de Canet. Les restes de ces constructions s'élèvent sur une colline peu distante du monastère de Fontfroide. Epousant les contours du rocher naturel, les courtines crénelées, munies d'archères courtes, semblent représenter actuellement les éléments les plus anciens du château (12e siècle), la chapelle romane étant probablement contemporaine et participant à la défense par son haut mur latéral en petit appareil. Deux tours circulaires bien appareillées paraissent un peu plus tardives (fin 12e ?). Une tour d'angle polygonale présente de longues archères à étriers et ne peut être antérieure à la fin du 13e siècle.
état vestiges
propriété propriété d'une personne privée
protection MH 1926/02/17 : inscrit MH
  Château de Saint-Martin de Toques (ruines) : inscription par arrêté du 17 février 1926
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00102567
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/10/21
date mise à jour 2014/01/16
crédits photo Hyvert, Roger (photographe) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
voir aussi Arrêté de protection numérisé
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00102567) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0