Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Château de Gaussan
localisation Languedoc-Roussillon ; Aude ; Bizanet
dénomination château
éléments protégés MH bibliothèque ; chapelle ; escalier ; salon ; élévation ; logis ; toiture ; décor intérieur
époque de construction 14e siècle ; 19e siècle
historique En 1178, la chapelle rurale Saint-Etienne-de-Gaudia fut unie au prieuré régulier de Sainte-Eugénie. A la fin du 12e siècle, ce prieuré fut acquis avec la chapelle par le monastère de Fontfroide qui y établit, dès le 13e siècle, une ferme fortifiée. La ferme restera possession de Fontfroide jusqu'au 18e siècle. En 1791, tous les biens de l'abbaye sont mis sous séquestre, y compris la métairie de Gaussan, vendue la même année. L'actuel château correspond à un ensemble important de bâtiments, pour la plupart à vocation viticole et construits au 19e siècle. Le terme "château" s'attache plus particulièrement à quatre corps de bâtiments qui ferment une cour intérieure rectangulaire, très largement remaniés au 19e siècle mais dont le gros-oeuvre date majoritairement du 14e. Les façades Est et Sud sont couronnées par un système de défense établi au 19e siècle, à créneaux sur mâchicoulis, semblant reprendre un dispositif existant au préalable, les corbeaux formés de trois quart-de-rond en encorbellement étant d'origine. La porte d'entrée est constituée d'un arc de tête en plein cintre au revers duquel a été ménagée une gaine permettant le mouvement de la herse, et un deuxième arc plein cintre plus bas que le premier. Cette façade est cantonnée par deux échauguettes d'angle en encorbellement, remaniées au 19e siècle. Les façades sur cour, du 14e siècle, ont été remaniées au 19e siècle, notamment en ce qui concerne l'ordonnance des ouvertures. Le corps de bâtiment central se compose, en rez-de-chaussée, d'une vaste salle couverte en berceau brisé, de la fin du 13e - 14e siècle. L'étage est occupé par une chapelle désaffectée, aménagée au 19e siècle. Le corps d'habitation est placé dans le bâtiment sud. Au premier étage se trouve la chambre dite de "l'évêque", couverte d'une fausse voûte d'ogives à liernes et tiercerons. Au rez-de-chaussée, l'ensemble des pièces est plafonné à la française, à l'exception de la salle à manger et de la cage d'escalier voûtées. La tour nord-ouest, ou donjon, sur plan rectangulaire, est munie d'archères et couronnée par un rang de mâchicoulis sur corbeaux en encorbellement. Ces derniers sont d'origine tandis que les arcatures sont le résultat d'aménagements du 19e siècle. Les mâchicoulis portaient autrefois des créneaux qui ont été démolis par mesure de sécurité.
propriété propriété d'une personne privée
protection MH 1986/01/08 : inscrit MH
  Façade Est, façade Sud et toitures correspondantes ; cage d'escalier ; décor intérieur de la bibliothèque et du grand salon du corps de logis ; chapelle du 19e siècle avec sa salle basse du 14e siècle (cad. D 12) : inscription par arrêté du 8 janvier 1986
visite fermé au public
type d'étude Recensement immeubles MH
référence PA00102566
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/10/21
date mise à jour 2014/01/17
crédits photo Signoles, André - © Monuments Historiques
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00102566) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0