Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Domaine de Montméry
localisation Limousin ; Haute-Vienne ; Ambazac
lieu-dit Montméry
dénomination château
éléments protégés MH communs ; grange ; écurie ; bassin ; poulailler ; ferme ; fabrique de jardin ; lavoir ; parc ; terrasse ; jardin d'hiver ; étang ; jardin potager ; motte ; pavillon ; escalier ; décor intérieur ; rivière
époque de construction 4e quart 19e siècle
année 1885
auteur(s) Morris-Hunt Richard (maître de l'oeuvre) ; Menissier (maître de l'oeuvre) ; André Edouard (architecte paysagiste)
historique La construction du château et l'aménagement de son parc ont été réalisés à l'initiative du porcelainier américain Théodore Haviland qui s'installa définitivement en Limousin en 1875. Haviland acheta la propriété en 1883, lui donna le nom de Montméry et fit construire de nouveaux bâtiments attribués à l'architecte américain Richard Morris Hunt. Un avant-projet du château aurait été établi par un chef d'atelier de Hunt, Mr. James, puis complété et en partie modifié par l'architecte limousin Menissier à qui la réalisation fut confiée. L'édifice présente deux ailes en équerre dont l'aile Est représente le bâtiment principal. Chaque aile présente plusieurs décrochements, tours ou rotondes. Le château se caractérise par son éclectisme fait de la juxtaposition de styles européens : roman, gothique, Renaissance française, art 1900, façade bourgeoise du 19e siècle... Cet éclectisme se retrouve aussi bien sur les façades que dans le décor intérieur. Le rez-de-chaussée, reposant sur un sous-sol surélevé, s'articule autour d'un noyau central composé d'un hall d'entrée renfermant l'escalier principal avec, de part et d'autre, les pièces de réception, la salle à manger, la bibliothèque, les salons dans l'aile est ; la cuisine, l'office et l'entrée de service dans l'aile sud. Cette distribution des pièces est d'esprit français et dans la lignée des "habitations modernes" dessinées par Viollet-le-Duc. Le parc paysager, agencé à l'époque de la construction, se compose d'étangs, d'une rivière anglaise, d'espèces botaniques rares, d'un potager et est agrémenté de petits édifices utilitaires. Dans ce parc sont conservés les vestiges d'un ancien château à motte, datant des 11e et 12e siècles. Cette motte castrale fait partie des châteaux à mottes les mieux conservés de la Haute-Vienne.
décor menuiserie
propriété propriété d'une personne privée
protection MH 1991/04/19 : classé MH ; 1991/04/19 : inscrit MH ; 1995/03/31 : classé MH
  Château : façades et toitures ; rez-de-chaussée et son décor, y compris le jardin d'hiver ; cage d'escalier et ses paliers, avec leurs boiseries ; au premier étage, chambre de Julie Dannat-Haviland et son boudoir, chambre de Madame d'Albis et couloir, avec leurs boiseries. Façades et toitures de la maison dite maison de la turbine, de la ferme, de la grange et des écuries, du poulailler (avec son bassin). Porche d'entrée ; fabrique ; lavoir ; parc, y compris le potager, les terrasses du château, la motte castrale, la rivière anglaise, les étangs et le chemin rural de Montméry (cad. A 227 à 232, 235, 242 à 253, 408) : classement par arrêté du 19 avril 1991, modifié par arrêté du 31 mars 1995. Façades et toitures du pavillon d'entrée ; sous-sol, premier étage (sauf parties classées) , deuxième et troisième étages du château (cad. A 241, 248) : inscription par arrêté du 19 avril 1991
site protégé site inscrit
intérêt oeuvre Site inscrit 29 07 1983 (arrêté).
type d'étude Recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00100235
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/09/15
date mise à jour 2015/12/10
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00100235) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0