Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Tour d'Albo, dite aussi d'Olchini ou del Greco
localisation Corse ; Haute-Corse ; Ogliastro
lieu-dit Marine d'Albo
dénomination édifice fortifié
éléments protégés MH tour
époque de construction 16e siècle ; 17e siècle
année 1562
historique La tour a été construite dans la seconde moitié du 16e siècle, à l'initiative et aux frais de la communauté d'Oglistro. Cette tour a joué un rôle important dans la protection de la marine (escale importante du cap) et dans la conquête des terres arables des Agriates. Elle a été occupée en 1768 par les troupes françaises qui organisèrent autour de l'édifice des retranchements afin d'arrêter le repli des troupes corses qui évacuaient le château de Nonza. Au début du 20e siècle, elle a été transformée en habitation.

C'est une tour circulaire à l'appareil de schiste, percée récemment à sa base d'une porte donnant accès à une petite pièce. Au-dessus du cordon se trouve la porte originelle dont l'accès se fait par un escalier rapporté au 19e siècle. Une terrasse entourée de mâchicoulis couvre l'édifice. La salle du premier étage est à coupole. Aménagé dans l'épaisseur du mur, l'escalier mène à la terrasse. Sur la terrasse, la guérite d'escalier a perdu sa couverture.
propriété propriété publique
protection MH 1992/08/04 : inscrit MH
  La tour (cad. C 1) : inscription par arrêté du 4 août 1992
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA00099284
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/09/15
date mise à jour 2015/09/22
crédits photo Bachelez, Philippe - © Collectivité Territoriale de Corse
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00099284) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0