Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Ancienne abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul
localisation Centre ; Indre ; Méobecq
lieu-dit le Bourg
adresse rue du Portail
dénomination abbaye
éléments protégés MH église ; infirmerie ; portail
époque de construction 11e siècle ; 15e siècle
historique L'église abbatiale date du 11e siècle tandis que les bâtiments claustraux sont du 15e siècle. L'abbaye bénédictine fut fondée sous le règne de Dagobert (sans doute en 632) , par l'ermite Saint-Cyran. Au 16e siècle, l'abbaye fut pillée et en grande partie détruite par les armées du prince de Condé, en 1568-1569. Les difficultés spirituelles et matérielles, conduisirent à la suppression de l'abbaye en 1673. L'église devint alors paroissiale et les bâtiments monastiques, enfermés dans une double enceinte, étaient promis à la destruction. A l'est se trouvaient les logis des officiers claustraux formés d'une série de maisons séparées, pouvant dater du 15e siècle.
propriété propriété de la commune ; propriété d'une personne privée
protection MH 1840 : classé MH ; 1994/06/24 : inscrit MH
  L'église abbatiale : classement par liste de 1840 - Les maisons correspondant à l'entrée et aux logis des officiers claustraux (cad. AB 256, 261, 263, 265, 267, 268, 329) : inscription par arrêté du 24 juin 1994
visite fermé au public
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00097392
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/09/14
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo Lestrange, Henry de (comte) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00097392) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0