Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Cathédrale Notre-Dame et ses dépendances
localisation Auvergne ; Haute-Loire ; Le Puy-en-Velay
dénomination cathédrale ; université
objets mobiliers
éléments protégés MH ouvrage fortifié ; cloître
époque de construction 10e siècle ; 12e siècle ; 13e siècle ; 19e siècle
historique Université Saint-Mayeul : datation non précisée. Cathédrale : 10e siècle, 19e siècle. Bâtiments des machicoulis et cloître : 12e siècle, 13e siècle.
Le siège épiscopal fut transféré de Saint-Paulien au Puy au cours du 7e siècle. L'église du Puy a été construite sur un sanctuaire païen par l'évêque Scutaire avant 493. Dès 1020, les pèlerinages étaient fréquents. La ville abdiqua son nom d'Anicium pour prendre celui de Puy-Sainte-Marie.
La cathédrale actuelle a été bâtie à l'emplacement d'une basilique rectangulaire dont l'abside devait présenter intérieurement sept pans avec une suite d'arcades aveugles. Les supports des arcs étaient sans doute des colonnes monolithes en granit ou marbre. Des revêtements de mortiers décorés de méandres et d'oves moulés en relief semblaient avoir recouvert les parois intérieures. La muraille était couronnée par de grandes pièces sculptées d'une corniche antique. Ce chevet détruit remonterait à la fin du 11e siècle. L'édifice subit plusieurs restaurations à partir du 14e siècle. Au cours de la Révolution, autels et objets du culte sont détruits. En 1840, la cathédrale menace ruine. En 1865-1866, Mimey réalise des travaux qui mettent à jour les vestiges d'une église antérieure. Tout a été reconstruit, hormis la troisième et la quatrième travées, et une partie du croisillon nord. En dehors du chevet et de la tour centrale, rebâtis d'une façon fantaisiste par les architectes Mimey et Mallay, les indications fournies par les constructions primitives semblent avoir été assez bien suivies.
La cathédrale se compose d'une nef de six travées flanquée de bas-côtés voûtés d'arêtes, d'un transept terminé à chaque extrémité par deux absidioles jumelles et d'un chevet carré. Chaque travée de la nef est recouverte d'une coupole octogonale barlongue portée sur des trompes en cul-de-four. La cathédrale a été construite en trois fois. La partie la plus ancienne comprend le chevet, le transept et les deux dernières travées. Vers le milieu du 12e siècle, l'édifice est agrandi. De cette période datent les troisième et quatrième travées. Des perfectionnements sont apportés dans la structure et l'arc brisé apparaît. La partie la plus récente de la cathédrale part de la deuxième travée, postérieure d'un quart de siècle à la précédente. Le plan des piliers devient cruciforme.
La sculpture des chapiteaux est assez simple. Dans les deux parties les plus anciennes, ce sont des feuilles et des entrelacs, des hommes ou des animaux au milieu d'une végétation, des serpents ou des basilics buvant dans un vase. Aux deux premières travées, la sculpture se complique. Quelques restes de peintures murales à l'étage supérieur du bras nord du transept.
Le long du mur nord de la cathédrale est adossé un cloître rectangulaire, profondément remanié. La galerie méridionale a été démolie au 18e siècle et la partie extérieure a été presque entièrement reconstruite. Les autres parties n'ont subi que des remaniements. Le cloître s'ouvre sur un préau par cinq arcades sur les deux côtés les plus petits et par dix sur les plus longs. Le mur qui surmonte les archivoltes est décoré d'une mosaïque formée d'une suite de losanges blancs, noirs et rouges. Les galeries remontent aux 11e et 12e siècles. Les chapiteaux sont ornés de feuillages et de scènes historiées.
décor peinture ; sculpture
propriété propriété de l'Etat ; propriété de la commune
protection MH 1862 : classé MH ; 1889 : classé MH
  Le cloître de la cathédrale : classement par liste de 1862 - Les bâtiments de l'Université Saint-Mayeul : classement par liste de 1862 - La cathédrale : classement par liste de 1862 - Les bâtiments des Machicoulis de la cathédrale : classement par liste de 1889
visite utilisation cultuelle
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00092743
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/08/26
date mise à jour 2006/06/27
crédits photo Lefèvre-Pontalis, Eugène (historien) - Société Française d'Archéologie et Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00092743) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0