Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Ancienne forteresse ou ancien château de Largouët
localisation Bretagne ; Morbihan ; Elven
lieu-dit Largouët
dénomination forteresse
éléments protégés MH donjon ; douves ; basse-cour ; étang ; digue ; chapelle ; portail ; puits ; mur de clôture
époque de construction 12e siècle ; 14e siècle ; 1er quart 20e siècle
année 1491 ; 1905
auteur(s) Jobbé-Duval Frédéric (architecte)
personnalité(s) Fouquet Nicolas (habitant célèbre)
historique La construction de la forteresse de Largoët fut entreprise aux 12e et 14e siècles par la famille de Malestroit, puis de Château-Giron. Le château passa aux Rieux en 1463. Pendant la guerre de succession de Bretagne, l'édifice fut incendié (1487). Sa reconstruction commenca dès 1491. Propriété du surintendant Nicolas Fouquet en 1656, celui-ci fit dresser un état des lieux qui s'avéra alarmant, mentionnant de nombreuses parties ruinées. En 1860 Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments Historiques, estima ces ruines dangereuses. En 1905, Jobbé-Duval, architecte rennais, dirigea des travaux de restauration de la tour ronde. Le château se constitue aujourd'hui des ruines des deux corps de logis (nord et sud) et du châtelet, d'une tour ronde nord-ouest à trois étages et d'un donjon de plan octogonal massif irrégulier, haut de 50 mètres, comprenant cinq étages.
état vestiges
propriété propriété d'une personne privée ; propriété de la commune
protection MH 1862 : classé MH ; 1932/08/11 : classé MH ; 2000/02/11 : inscrit MH
  Tour : classement par liste de 1862 - Ensemble des ruines : classement par arrêté du 11 août 1932 - Les parties non classées, à savoir : la basse-cour (sols et vestiges qui s'y trouvent) ; les douves ; l'étang ; la digue de l'étang ; les ruines de la chapelle ; la maison de garde, dite la porterie, pour ses façades et ses toitures ; le portail à double entrée cochère et piétonne ; le puits ; les quatre piliers placés au carrefour des deux allées principales du bois ; les deux piliers placés à l'entrée du domaine en bordure du chemin rural n° 101, dit des Tours d'Elven ; les murs de clôture du domaine (cad. L 1, 4, 6, 9, 11 à 13, 15 à 17, 19, 20, 24 à 28, 33, 48, 56, 57, 454 ; non cadastré, domaine public communal) : inscription par arrêté du 11 février 2000
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00091177
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/08/24
date mise à jour 2014/01/16
crédits photo Dormeuil, Auguste - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00091177) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0