Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Immeuble
localisation Ile-de-France ; Paris ; Paris 8e Arrondissement
adresse 68 avenue des Champs-Elysées
dénomination immeuble
éléments protégés MH boutique ; magasin de commerce ; élévation
époque de construction 1ère moitié 20e siècle
année 1912 ; 1939
auteur(s) Mewes Charles (architecte) ; Bérard Christian (décorateur)
historique Immeuble de sept niveaux construit de 1912 à 1914 par l'architecte Charles-Frédéric Méwès pour les parfumeurs Jacques et Pierre Guerlain. Le rez-de-chaussée abrite le magasin de vente des parfums, commerce de luxe traité en matériaux de luxe : marbre, miroirs, lustres de cristaux. . . Il est inauguré le 2 août 1914. La façade de l'immeuble sur l'avenue des Champs-Elysées allie la pierre de taille et le fer, utilisé pour le bow-window central montant sur trois étages. L'institut de beauté, au premier étage, est décoré en 1939 par les ensembliers Jean-Michel Franck et Adolphe Chanaux, avec un décor en trompe-l'oeil architectural dessiné par le décorateur de théâtre Christian Bérard ; les appliques lumineuses en pierre sont réalisées par le sculpteur Diego Giacometti.
propriété propriété d'une société privée
protection MH 1991/09/17 : inscrit MH
  Façade et toiture sur rue ; boutique Guerlain au rez-de-chaussée, son entresol et l'institut de beauté au premier étage (cad. 08 : 02 BG 14) : inscription par arrêté du 17 septembre 1991
site protégé site inscrit
visite ouvert au public
type d'étude recensement immeubles MH
référence PA00088888
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/07/08
date mise à jour 2014/01/17
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00088888) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0