Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Hôtel de Beauharnais, actuellement résidence de l'ambassadeur d'Allemagne
localisation Ile-de-France ; Paris ; Paris 7e Arrondissement
adresse 78 rue de Lille
destinations successives ambassade
dénomination hôtel
éléments protégés MH cour ; jardin ; décor intérieur
époque de construction 1er quart 18e siècle ; 1er quart 19e siècle
année 1714
auteur(s) Boffrand Germain (architecte)
historique Sur un terrain acquis en 1713, l'architecte Boffrand construit un hôtel en 1714 ; en 1715, cet hôtel est vendu à Jean-Baptiste Colbert, marquis de Torcy. En 1803, l'hôtel devient la propriété du prince Eugène de Beauharnais, qui le fait remanier totalement : il ne conserve de la construction primitive que les murs et le grand escalier en ellipse avec sa rampe en fer forgé. L'hôtel s'élève entre cour et jardin ; sur la façade sur cour a été plaqué un portique de style néo-égyptien. A l'intérieur, plusieurs pièces ont conservé leur décoration Empire : le salon vert, aux murs rythmés de pilastres à chapiteaux égyptiens ; la chambre à coucher dite de la Reine Hortense, qui conserve le lit de parade et des tentures de soie semée d'étoiles d'or ; le salon de musique, décoré d'attributs musicaux ; le salon des Saisons, dans le style pompeïen, à panneaux peints représentant les Saisons et les Muses.
décor ferronnerie ; peinture
propriété propriété d'un pays étranger
protection MH 1951/07/25 : classé MH
  L'ensemble de l'hôtel, sa cour et son jardin : classement par arrêté du 25 juillet 1951
site protégé secteur sauvegardé ; site inscrit
visite fermé au public
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00088693
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/07/08
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo René-Jacques (photographe) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00088693) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0