Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts (ancien couvent des Grands Augustins)
localisation Ile-de-France ; Paris ; Paris 6e Arrondissement
adresse 14 rue Bonaparte ; 11, 13, 15, 17 quai Malaquais
dénomination école d'art ; couvent
éléments protégés MH jardin ; cour ; portique ; élévation ; arcade
époque de construction 16e siècle ; 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle
historique Façade du château d'Anet, restes de l'hôtel de la Trémoille : 16e siècle ; Ecole : 17e siècle, 18e siècle, 19e siècle
propriété propriété de l'Etat
protection MH 1914/04/18 : classé MH ; 1921/03/16 : classé MH ; 1956/05/14 : classé MH ; 1972/01/31 : classé MH
  La façade du château d'Anet (déposée à l'école des Beaux-Arts) : classement par journal officiel du 18 avril 1914 - Les restes de l'hôtel de la Trémoille : classement par journal officiel du 18 avril 1914 et par certificat du 23 mai 1923 ; Les cours d'honneur, avec la décoration architecturale et sculpturale qu'elles comportent : classement par arrêté du 16 mars 1921 - Les arcades provenant de l'ancien hôtel de Torpanne et qui ont été réédifiées dans les jardins de l'école : classement par arrêté du 14 mai 1956 ; L'école en totalité : classement par arrêté du 31 janvier 1972
site protégé site inscrit
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00088507
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/07/08
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo Guérinet, Armand (photographe) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00088507) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0