Liste des réponses  Affiner la recherche Autre recherche
Réponse n° 1

  Monuments historiques
édifice / site Jardin des Plantes et Museum national d'Histoire naturelle
localisation Ile-de-France ; Paris ; Paris 5e Arrondissement
adresse rue Cuvier ; rue Geoffroy-Saint-Hilaire ; rue Buffon ; quai Saint-Bernard ; place Valhubert ; boulevard de l'Hôpital
destinations successives jardin public
dénomination jardin botanique ; institut de recherche ; musée
éléments protégés MH musée ; amphithéâtre universitaire ; maison ; bassin ; laboratoire ; porche ; enclos ; bibliothèque ; serre ; volière ; jardin zoologique ; terrasse ; escalier ; belvédère ; galerie ; clôture
époque de construction 17e siècle ; 2e moitié 18e siècle ; 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle
auteur(s) Verniquet Edmé (architecte) ; Molinos Jacques (architecte) ; Legrand (architecte) ; Rohault de Fleury Charles (architecte) ; André Jules (architecte) ; Dutert Ferdinand (architecte) ; Berger René (architecte) ; Subes Raymond (ferronnier) ; Chemetov Paul (architecte) ; Huidobro Borja (architecte)
personnalité(s) Buffon Georges Louis Leclerc, comte de (savant) ; Louis XIII (commanditaire) ; Cuvier Georges, baron (habitant célèbre)
historique Jardin créé par le roi en 1626 et ouvert au public en 1640. Au 18e siècle, il est placé sous la direction des plus grands savants, dont Georges Leclerc, dit Leclerc de Buffon, entre 1739 et 1788. En 1793, il devient le Muséum d'histoire naturelle, grâce à l'impulsion du conventionnel Joseph Lakanal. Le kiosque du belvédère, la plus vieille construction métallique de Paris, est édifié en 1786 suivant un dessin de l'architecte Edmé Verniquet et utilise vraisemblablement des fontes fournies par les forges de Buffon à Montbard (21). Amphithéâtre construit par Verniquet en 1787. Rotonde de la ménagerie, destinée à loger les fauves, construite de 1804 à 1812 par l'architecte Jacques Molinos, auteur aussi de la fosse aux ours. Galerie de minéralogie et de géologie construite de 1833 à 1841 par l'architecte Charles Rohault de Fleury, auteur, à la même époque, de deux serres chaudes sur plan carré, prototypes des serres modernes. Galerie de zoologie construite par l'architecte Jules André de 1877 à 1889, réouverte en 1993 après avoir été restaurée par les architectes Paul Chemetov et Borja Huidobro. Galerie des reptiles de la ménagerie construite par Jules André en 1874. Galerie de paléontologie et d'anatomie comparée construite par l'architecte Ferdinand Dutert de 1892 à 1898. Nouvelles serres et jardin d'hiver construits de 1935 à 1937 par l'architecte René Berger, auteur également, en 1937, de la nouvelle fauverie de la ménagerie. L'entrée monumentale de ces nouvelles serres comporte des piliers luminescents en pâte de verre et des grilles basses, dessinées par le ferronnier Raymond Subes.
décor ferronnerie
propriété propriété de l'Etat
protection MH 1993/03/24 : classé MH
  Bâtiments, sols et clôtures, ensemble délimité par la place Valhubert, le boulevard de l'Hôpital, la rue Buffon, la rue Geoffroy-Saint-Hilaire, la rue Cuvier et le quai Saint-Bernard (cad. 05 : 02 AP 2p ; 05 : 02 AO 3p ; 05 : 02 AN 1p ; 05 : 02 AM 1p) : classement par arrêté du 24 mars 1993
site protégé site classé
visite ouvert au public
type d'étude recensement immeubles MH
documentation MAP
référence PA00088482
  © Monuments historiques, 1992
date versement 1993/07/08
date mise à jour 2014/01/10
crédits photo Graindorge, Henri (photographe) - Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
 
Contact service producteur
 
Protection des droits des auteurs de la base Mérimée, des notices et des images :
Aucune exploitation, notamment la diffusion et la reproduction, intégrale ou par extrait, autre que celle prévue à l'article L.122-5 du Code de la propriété intellectuelle, de la base de données, des notices et des images de ce site ne peut être réalisée sans autorisation préalable du ministre chargé de la culture ou, le cas échéant, du titulaire des droits d'auteur s'il est distinct de lui, sous peine de poursuites pour contrefaçon en application de l'article L.335-3 du Code de la propriété intellectuelle.


1

Requête ((PA00088482) :REF )
Relations Synonymes=1 Spécifiques=9 Génériques=0